Cet article va vous guider et vous aider à y voir plus clair sur la structure juridique à choisir pour ouvrir un coffee shop. 

C'est bel et bien le choix le plus IMPORTANT avant de se lancer. Car cela determinera la bonne gestion de votre coffee shop mais également ces différents aspects :

  • fiscal & finance : certaines formes juridiques vous permettront de déduire certaines charges alors que d'autres non; Il faut egalement anticiper largement vos besoins financiers (fonds de roulement, trésorerie, lever de fonds, prêt bancaire…), car certains statuts ne donne pas la possibilité de demander des financements et les partenaires tels que les banques, les fournisseurs ou les bailleurs accordent plus de crédibilité à certaines formes juridiques. Privilégiez éagelement les formes juridiques soumises à l’impôt sur le revenu.  

 

  • Stratégie : Facilité de prendre des decisions (lever de fonds, apports en capital, retrait d'associés,..)

 

  • Patrimoine & Responsabilité : certaines formes juridqies impacteront directement, vous en tant que personne ou votre patrimoine. Choississez uen forme juridique qui permet de préserver le patrimoine personnel en cas de dette de l’entreprise. 

 

  • Regime social : Il faut se poser cette question avant toute chose. Est-ce que je cherche à avoir un statut de « assimilé salarié » ou « non-salarié » ? Pour info, le statut assimilé salarié bénéficie d’une meilleure protection (soins médicaux et retraites). Mais le statut non salarié est moins lourd financièrement pour l’entreprise. A vous de choisir. 

  Quels critéres à prendre en compte pour choisir la forme juridique ?

Il faut prendre en compte plusieurs critères afin de faire son choix, comme :

  • Le nombre d'associés (très important)
  • Le montant du capital que vous comptez mettre dans l'ouverture de votre commerce

Quelles sont les structures existantes sur le marché français et comment choisir la bonne ?

  • SA :
    • Il faut un minimum de 7 associés et un capital minimum de 35 000 €
    • Ce statut concerne principalement les PME ou Grandes entreprises !
  • SARL :
    • Il faut minimum être 2 associés et il n'y a pas de capital minimum
    • Les gérants sont responsables de leurs erreurs au niveau pénal et civil.
    • Le régime fiscal : impôt sur les sociétés avec possibilité d’opter pour l’impôt sur le revenu sous certaines conditions.
  • EURL :
    • Il doit y avoir qu'une seule personne et il n'y a pas de capital minimum
    • Responsabilité est limitée à ses apports.
    • Vous pouvez être ou non gérant de l’EURL 
  • SAS :
    • Il faut au minimum 1 associés mais pas de capital minimum
    • 56 % des créations d'entreprises en 2016
    • gestion souple, des associés libres de définir le fonctionnement et les modes de décisions 
  • Entreprise individuelle ou Entreprise individuelle à Responsabilité limitée :
    • Pas d'accociés et pas de capital minimum
    • Formalités de création très simples ! 
    • Permet de séparer ses biens personnels de ses biens liés aux activités de l’entreprise.
    • Recommandation : adaptée aux artisans, commerçants, industriels et professions libérales qui seront personnellement responsables de la dette de l’entreprise étant seul. 

 

Ma recommendation est donc de choisir le statut : EURL ou SAS pour l'ouverture d'un coffee shop. 

 

 

Ouvrez votre coffee shop dès demain !

Vous voulez changer de vie ? Ouvrir un coffee shop dès demain et vous lancer dans une nouvelle aventure entreprenariale ? Faites appel à notre formation !

Byconcept

View all posts

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu veux changer de vie et te reconvertir?

Inscris-toi pour en savoir plus ;) 

Merci, à bientôt :)