Si vous avez fait le choix d’ouvrir un café, un coffee shop ou encore une épicerie fine, il vous faudra passer par certaines formalités avant de pouvoir donner vie à votre commerce. Il s’agit non seulement de remplir les obligations que la loi vous impose, mais aussi de respecter différentes étapes propres à assurer la réussite de votre projet.

Réflexions sur le projet d’ouverture de votre café

Pour pouvoir ouvrir votre café dans les meilleures conditions, il vous sera utile de penser à son emplacement, au concept qui vous garantira l’attraction de la clientèle et la survie de votre entreprise face à la concurrence ou encore la gestion des différents aspects financiers de votre projet.

Dans cette phase de réflexion, un choix devra également être fait entre la création d’un nouveau café ou la reprise d’un fonds de commerce déjà existant.

Etre à jour sur les réglementations

Les prochaines formalités pour ouvrir un café consistent à œuvrer pour l’obtention de votre permis d’exploitation. Elle implique de suivre une formation préalable et obligatoire pour les exploitants de débits de boisson. (ATTENTION : celle-ci n’est pas obligatoire si vous comptez vendre seulement du café ou des jus de fruits sans alcools).

Votre café devra ensuite faire l’objet d’une déclaration auprès de la mairie de votre ville d’implantation et de l’administration des douanes.

Il vous faudra aussi étudier les différentes licences de débit de boisson prévues par la législation et obtenir celles qui vous seront utiles pour votre café. Généralement, ce type d’activités n’implique pas de servir des boissons alcoolisées ce qui fera une licence de moins à demander. Néanmoins, je vous recommande cet article : https://www.byconcept.co/autorisations-ouvrir-cafe-france/

byconcept etude de marche

Recherche de financement

Parmi les formalités pour ouvrir un café, on notera aussi la mise à disposition de la somme nécessaire au démarrage de l’activité. Elle servira à l’acquisition des licences d’exploitation, au rachat de la clientèle si jamais on opte pour un fonds de commerce déjà existant, la mise en œuvre de la rénovation du local…

Le financement de votre café se fera de manière préférentielle sur vos fonds propres. En cas d’insuffisance, vous devrez alors prêter auprès des banques et des institutions qui donnent leur appui à la création d’entreprise.

Pour l’ouverture d’un café, le capital dont vous aurez besoin tournera autour de 150 000 – 250 000 euros au total. Pour plus d’informations, veuillez lire cet article : https://www.byconcept.co/financer-un-fonds-de-commerce-sans-apport/

Obtenir la totalité de ce montant auprès des établissements bancaires peut aussi être envisagé sauf que la démarche sera plus difficile comparée à celle qui se fait avec un apport minimum. Je préfére prévenir, le prêt vous sera quasiment automatiquement refusé. Prévoyez donc un montant / apport minimum de 20%. Soit 50 000€ si vous empruntez 250K€. 

byconcept comment monter un business plan

La structure juridique 

La formalité qui mène directement à l’opérationnalisation de votre café consiste à le créer en optant pour la meilleure forme juridique. Cette étape vous prendra environ 3 semaines et impliquera sans doute l’intervention d’un avocat ou d’un expert en création d’entreprise.

Un café se crée généralement sous forme de société à responsabilité limitée, en société par actions simplifiées ou en entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée.

La forme personnelle sera moins sollicitée dans la mesure où elle engage le patrimoine personnel de l’exploitant en cas de difficultés financières.

Néanmoins, je vous la recommande pour un début. Cette structure est moins lourde “fiscalement”. Il faut prendre en compte que les premières années, vous risquez de ne pas être rentable. Il serait donc dommage de payer des taxes / charges alors que vous ne générez pas assez de revenu pour vous rémunerer. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire cet article : https://www.byconcept.co/structure-juridique-ouvrir-un-coffee-shop/

L’ouverture

La dernière étape pour ouvrir un café se trouve certainement dans son ouverture officielle. Elle constituera l’occasion de faire un coup marketing de choc qui constituera non seulement le lancement de l’activité, mais aussi sa visibilité par rapport aux cibles.

Après seulement, le café pourra prendre ses marques et fonctionner de manière régulière avec des ajustements en cours de route pour ce qui est du choix du processus pour la prise et l’exécution des commandes, la gestion du planning des salariés, le renflouement du stock de matières premières…

Les premiers mois d’activité impliqueront certainement de nombreux ajustements et des heures de travail conséquentes pour assurer le bon déroulement des services. La rentabilité elle aussi attendra certainement quelques temps avant de se remarquer dans la comptabilité.

Toutefois, en maintenant le cap et en suivant au plus près les formalités ci-dessus, vous mettez toutes les chances de votre côté pour avoir un café rentable.

byconcept comment trouver bon emplacement

Byconcept

View all posts

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFRE SPECIALE

Bénéficiez de 15 minutes de coaching gratuites en vous inscrivant directement ici

You have Successfully Subscribed!