ouvrir un salon de thé : Définition du salon de thé !

Comment ouvrir un salon de thé ? Tout d'abord, définissons ce qu'est un salon de thé.  C'est avant tout un lieu où l'on deguste du thé soit artisanal soit "classique" (des marques comme Kusmi tea, mariage frères peuvent être proposés) mais pas que...on peut également retrouver d'autres boissons comme  le jus de fruits ou le café.

Néanmoins, pour sortir du lot et assumer votre positionnement de salon de thé, il vous faut créer une offre spécifique qui vous plaise et vous ressemble ! 

La particularité d'un salon de thé c'est qu'il offre une ambiance chaleureuse, reposante, agréable et l'on doit s'y sentir bien. Vous devez offrir à votre client une parenthése dans sa journée où il va se sentir totalement décompressé. 

Les salons de thé sont en train de vivre une nouvelle dynamique grâce à l'arrivée de nouveaux entrepreneurs voulant redynamiser ce secteur "archaique". Dorénavant, on assiste à une vage de création de salon de thé "conceptualisé" qui donne une nouvelle fraicheur au salon de thé classique.

Des concepts assez originaux voient le jour, comme :

  • Un salon de thé-librairie
  • Un salon de thé-restaurant
  • Un salon de thé-concept-store
  • Un salon de thé de spécialité (comme le café de spécialité)
  • ...

La tendance est la et augmente au fur et à mesure. Dans cet article, nous allons donc vous expliquer point par point, étape par étape, comment ouvrir un salon de thé !

Ouvrir un salon de thé équivaut à s’investir dans une activité qui fait la réputation des Français, connus pour le raffinement de ses mets. Si faire partie de ces entrepreneurs investis dans la gourmandise de qualité vous tente, vous disposez ci-dessous d’un guide qui sera propre à faciliter votre démarche.

Ainsi, la création d’un salon de thé implique les actions suivantes :

1ére étape pour ouvrir un salon de thé : Le business plan

Commencer votre projet de création de salon de thé par le montage d’un business plan vous permettra de prévoir les détails les plus importants de votre projet.

Ainsi, vos objectifs seront mieux définis en commençant par le chiffre d’affaires qu’il vous faudra atteindre pour que votre salon de thé vous rapporte plus qu’il ne vous en a coûté pour le créer.

Un business plan, en plus de servir à convaincre vos investisseurs, permet aussi d’obtenir les contrats les plus avantageux du côté des fournisseurs pour ouvrir un salon de thé.

Si vous ne disposez d’aucun apport pour ouvrir un salon de thé, votre business plan parlera de lui-même lorsque vous serez face à votre banquier. Ce dernier se réfèrera à ce document plus qu’à tout autre pour s’assurer de la fiabilité de votre projet.

2nde étape pour ouvrir un salon de thé : trouver le local

S’il est vrai que vous devrez aussi penser aux mignardises et aux gâteaux qui feront le succès de votre salon de thé, ce dernier point s’appuiera d’abord sur l’emplacement et le choix de votre local qui se devront d’être stratégiques.

Il devra se trouver à un endroit accessible et fréquenté par vos cibles. Autrement, vous aurez du mal à trouver votre clientèle. Une fois ce lieu décisif trouvé, vous pourrez toujours rénover et décorer suivant vos goûts à partir du moment où l’espace se prête bien à votre activité.

Il ne devra être ni trop petit ni trop grand tout en disposant de tous les éléments qui assureront votre fonctionnalité une fois que vos équipements auront été installés.

Vous pouvez evidemment décider de vendre seulement du thé ou accompagner votre thé d'une offre sucrée / salée. L'un comme l'autre est possible, tant que vous serez capable de gérer au mieux votre rentabilité afin de ne pas se retrouver dans des situations difficiles en fin de mois.

Un loyer peu honéreux est donc conseillé si vous ne comptez pas proposer une offre de restauration rapide. 

Enfin, sachez que le business plan doit être "remis à jour" une fois le local trouvé. C'est cette mise à jour et cette adaptation qui convaincra votre banquier de vous prêter de l'argent. 

3éme étape pour ouvrir un salon de thé : Les statuts juridique & les réglementations

Un salon de thé peut généralement s’ouvrir sous la forme individuelle ou en constituant une société.

Dans le cas de l’entreprise individuelle, votre patrimoine personnel se confondra avec celui de votre salon de thé contrairement à la création d’une société à responsabilité limitée ou d’une société par actions simplifiées. Ces deux dernières options vous exposent à moins de risque.

Pour simplifier : 

  • EURL en cas d’associé unique,
  • SARL en cas de plusieurs associés,
  • SAS ou SASU si vous préférez bénéficier du statut d’assimilé-salarié,

Respecter la réglementation en vigueur

L’ouverture d’un salon de thé doit se faire en conformité avec la réglementation en vigueur notamment dans le domaine sanitaire et sur le plan sécuritaire. Par contre, cette activité n’impliquant pas la vente d’alcools, il ne sera pas utile d’obtenir la licence correspondante.

Néanmmoins, si vous comptez élaborer vos pâtisseries vous-même, vous devrez disposer d’un diplôme de pâtissier ou d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum en tant que pâtissier pour pouvoir en proposer. Sinon, vous devrez embaucher un chef. 

Vos prix devront s’afficher de manière apparente au sein de votre salon de thé, mais aussi à l’extérieur.

Il est également conseillé de voir les horaires pendant lesquelles votre activité pourra se faire. Elles sont disponibles auprès de la préfecture de votre lieu d’implantation.

Vous devez également respecter ces obligations avant d'ouvrir un salon de thé :

4éme étape pour ouvrir un salon de thé : S’occuper du plan marketing

Vous aurez beau avoir les mets les plus succulents et l’emplacement le plus agréable, ces efforts ne serviront à rien si vous ne travaillez pas votre communication tout en mettant en place une stratégie marketing gagnante.

Pour ouvrir un salon de thé, on peut parfaitement commencer par le bouche-à-oreille en parlant du projet à votre entourage afin qu’ils essayent votre commerce de bouche pour ensuite répandre la nouvelle.

Par contre, pour un effet plus viral, il faut toujours miser sur internet, notamment les réseaux sociaux et les publications auprès du journal local, les magazines…

L’ouverture de votre salon de thé impliquera une organisation particulière. Pour qu’elle soit réussie, la date devra être annoncée à l’avance et l’évènement devra se fêter en grande pompe.

Bien entendu, l’ampleur des actions marketing à mettre en œuvre dépendra du budget qui sera alloué à cet évènement d’envergure.

Chez Byconcept, je vous propose notamment une formation qui inclus la création d'un site internet, la gestion de vos réseaux sociaux,...Retrouvez-la ici : https://byconcept.co

ouvrir un salon de thé

Quel budget nécessaire pour ouvrir un salon de thé ? 

Premièrement, je préfére vous prévénir en amont mais ouvrir un salon de thé sans apport reléve du miracle. C'est quasi impossible et si vous recherchez des fonds, le banquier exigera un apport minimum de 20-30%....

En partant de ce constat, quel budget devez-vous prévoir pour ouvrir un salon de thé

  • L'achat du fonds de commerce : Entre 80 000 et 150 000€ selon les villes & quartiers
  • Les travaux & aménagement : Prévoyez entre 10 000 € à 30 000 € pour les travaux seulement + 10-15K€ pour l'aménagement du local (décoration, meubles,..)
  • Prévoyez en amont les salaires sur la première année. Il faut avoir une idée de l'argent que vous allez devoir mettre dans les salaires.
  • Je vous recommande également de mettre de côté un salaire pour vous même si vous ne le touchez pas. Il vous servira de trésorerie également. Néanmoins, prévoyez une trésorerie de départ d'au moins 10 000€. 

Pour en savoir plus : https://www.byconcept.co/budget-pour-ouvrir-un-coffee-shop/

Comment rentabiliser son salon de thé ? 

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à jeter un oeil à cet article qui vous explique comment rentabiliser un coffee shop : https://www.byconcept.co/rentabilite-dun-coffee-shop/

Pour résumer, voici les étapes pour ouvrir un salon de thé : 

  1. Lancez-vous en ayant toutes les connaissances en main (Faites appel à la formation byconcept ici : https://byconcept.co )
  2. Démarrez votre business plan 
  3. Allez prospecter des financements pour ouvrir un salon de thé 
  4. Trouvez le local idéal & aménagez-le ! 
  5. Faites les autorisations, les statuts et les réglemantations nécessaires avant ouverture !
  6. Mettre en place une stratégie marketing afin de se faire connaître au lancement !

Ouvrez votre coffee shop dès demain !

Vous voulez changer de vie ? Ouvrir un coffee shop dès demain et vous lancer dans une nouvelle aventure entreprenariale ? Faites appel à notre formation !

Byconcept

View all posts

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *