Ouvrir un magasin : démarrer un magasin de détail est une entreprise énorme, surtout pour les nouveaux détaillants.

Malgré la simplicité perçue du modèle d’affaires – l’achat de stocks et la vente de biens et services aux clients – le processus d’exploitation d’un magasin de détail est beaucoup plus complexe.

Plutôt que de vous jeter à l’eau les yeux fermés et de supposer que tout va s’arranger, il vaut mieux être aussi préparé que possible. Ce guide peut vous apprendre tout ce que vous devez savoir sur la façon de mettre sur pied une entreprise de vente au détail pour réussir.


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose une “formation pour apprendre à ouvrir un commerce” qui contient :

  • Une formation complète pour ouvrir un commerce rentable
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

VOIR PLUS : 9 astuces pour faire connaître son magasin !

ouvrir-magasin-guide-complet

Allons droit au but.

Ouvrir un magasin – Avoir un plan

Aucune entreprise, peu importe l’ampleur du concept sous-jacent, ne peut réussir sans un plan.
Avant d’obtenir un financement, de louer un espace ou toute autre mesure nécessaire pour faire décoller votre magasin de détail, il est important d’avoir un plan d’affaires en place. Cela va au-delà des détails de surface – “Mon entreprise sera ouverte sept jours sur sept avec un inventaire centré sur les adolescentes et les jeunes femmes adultes” – afin d’expliquer vraiment le quoi, le comment et le pourquoi de toute votre opération.

La rédaction d’un plan d’affaires devrait couvrir tous les principaux aspects du développement des affaires, y compris des détails comme :

Un résumé qui explique les buts et objectifs généraux de votre entreprise.

Une description de votre entreprise, y compris son fonctionnement, les produits et services que vous prévoyez de lancer sur le marché.

Une vue d’ensemble de vos produits, y compris une vue globale ainsi que toutes les références planifiées spécifiquement.

Une analyse de marché qui comprend des détails sur la région métropolitaine locale, les tendances économiques, les opérations de vente au détail, l’analyse de la concurrence et toute autre forme de diligence raisonnable qui pourrait vous aider à mieux comprendre votre position sur le marché.

Un organigramme résumant la structure de gestion et les responsabilités des membres de l’équipe.

Des plans de marketing et de publicité qui seront déployés pour promouvoir votre entreprise.

Les attentes en matière de financement, y compris votre investissement initial et tout autre financement que vous prévoyez pour les deux à cinq premières années d’exploitation.

États financiers et projections, y compris un état des résultats et un bilan.

Toute autre information pertinente, comme les permis ou les brevets.

La précipitation dans l’élaboration d’un plan d’affaires est la recette du désastre, alors donnez tout ce que vous pouvez dans ce processus. Prenez tout le temps dont vous avez besoin pour faire des recherches, passer en revue les détails essentiels, esquisser des plans financiers et des projections.

N’oubliez pas qu’un plan d’affaires est à votre avantage et à celui des investisseurs potentiels ; les banques, les investisseurs providentiels et les partenaires commerciaux voudront probablement voir votre plan d’affaires avant d’aller de l’avant et de soutenir financièrement votre entreprise.

Un plan d’affaires solide vous donne l’air digne de confiance et intelligent, ce qui vous aidera à convaincre des partenaires potentiels de travailler avec vous et des partenaires financiers pour investir dans votre entreprise.

VOIR PLUS : Quel budget pour ouvrir une boutique ?

ouvrir-magasin-guide-complet

Ouvrir un magasin – Recherche de financement

À moins d’avoir une somme d’argent importante que vous prévoyez investir dans votre magasin de détail, vous aurez probablement besoin d’obtenir un financement extérieur. Pour la plupart des entrepreneurs, il s’agit d’un prêt aux petites entreprises consenti par une banque ou une société de courtage.

Lorsque vous demandez un prêt, déterminez exactement le montant dont vous aurez besoin et la durée pendant laquelle vous aurez besoin d’avoir accès à un financement externe avant qu’un prêt ne doive être remboursé.

Cela devrait être inclus dans votre plan d’affaires. Soyez prêt à discuter spécifiquement de la façon dont vous utiliserez votre prêt, comme l’achat de stocks, le loyer et les services publics, ou la commercialisation.

De plus, passez en revue vos antécédents en matière de crédit afin de pouvoir planifier avec précision le type de conditions de prêt auxquelles vous pouvez vous attendre. Ne signez jamais de documents sans bien comprendre les options de remboursement, la durée du prêt, le taux d’intérêt et toute pénalité associée à un remboursement anticipé ou retardé.

VOIR PLUS : 15 étapes à suivre avant d’ouvrir son magasin !

ouvrir-magasin-guide-complet

Ouvrir un magasin – Comment mettre en place un magasin de détail à succès

Sécuriser un espace adéquat : L’endroit où vous établissez votre magasin de briques et de mortier peut faire toute la différence. Un endroit éloigné et difficile d’accès en dehors de la ville ne donnera pas les mêmes résultats qu’un endroit désirable dans le centre-ville, et le prix ne sera pas le même. Lors de l’évaluation des espaces, assurez-vous de bien tenir compte de tous les facteurs, y compris :

Taille : combien d’espace est nécessaire pour afficher l’inventaire ? Bien qu’un petit magasin prohibitif puisse limiter vos options, un espace trop grand vous semblera vide et encombrant.

Prix au mètre carré : De 10 € à 1 000 € ou plus, selon votre code postal, le prix que vous payez pour votre espace est très important. Notez que certaines zones sont plus chères que d’autres et qu’un déménagement d’un ou deux pâtés de maisons peut vous faire économiser des milliers de dollars sur le loyer.

Entreposage et installations : Votre magasin est plus qu’une simple zone commerciale. En plus d’un endroit pour vendre vos marchandises, vous aurez aussi besoin d’espace pour des vestiaires, une aire d’entreposage, un espace de bureau et des placards pour des choses comme des fournitures de nettoyage. Si vous avez besoin d’un espace spécial pour les étagères ou les vitrines, vous devrez également tenir compte de cet aspect.

Exigences ou possibilités en matière de rénovation : Tous les espaces ne correspondent pas à votre vision. Bien que le remodelage soit une option, certains changements peuvent être extrêmement coûteux, ajoutant des milliers de dollars à vos coûts de démarrage. De plus, certains propriétaires sont assez rigides quant aux rénovations permises, alors assurez-vous que les changements que vous avez à l’esprit s’intègrent dans votre contrat de location. Vérifiez auprès de votre propriétaire si vous n’en êtes pas certain.

Magasins pop-up : Étant donné que l’emplacement peut être difficile à trouver et que l’obtention d’un espace exige généralement un engagement à long terme limité par votre contrat de location, la vente au détail pop-up peut être une excellente alternative. Cela vous permet de tester différents sites sans engagement à long terme. Voyez ça comme un rendez-vous avec votre lieu de résidence au lieu de l’épouser. C’est aussi un excellent exercice pour débusquer certaines de vos autres opérations de vente au détail et stratégies de marchandisage.

VOIR PLUS : La stratégie marketing à suivre pour votre boutique !

ouvrir-magasin-guide-complet

Ouvrir un magasin – Acquérir le matériel adéquat

Beaucoup d’argent est investi dans un magasin de détail efficace. Il ne suffit pas de produire, de fabriquer ou d’acheter un inventaire, il faut plutôt un magasin complet de meubles et d’accessoires. L’équipement commun inclut, mais n’est pas limité, à :

Tablettes, étagères grand format, étagères rotatives, barres de suspension, mannequins et autres endroits pour accrocher et exposer l’inventaire.

Suspensions, podiums et autres outils pour la présentation des marchandises.

Étiquettes de sécurité pour protéger les stocks de plus grande valeur.

Comptoirs et vitrines, y compris ceux qui se verrouillent pour une sécurité accrue.

Pistolet à prix, ruban d’étiquettes de prix, autocollants et lecteurs de codes-barres.

Caisses enregistreuses, tiroirs-caisses et papiers pour reçus.

Sacs, y compris le papier, le plastique ou les options réutilisables.

Miroirs, aussi bien dans les vestiaires que dans les sections de vêtements.

Bannières, drapeaux et enseignes pour annoncer les départements, le contenu des allées, les ventes et les promotions.
Chariots ou paniers d’achat.

Sièges et séparateurs de rideaux pour les cabines d’essayage, le cas échéant.

Équipement de contrôle de foule pour garder les files d’attente bien organisées.

Fournitures de nettoyage.

Rayonnage pour locaux de stockage.

Bureaux, chaises, ordinateurs et fournitures de bureau pour tous les espaces de bureau.

VOIR PLUS : Comment rédiger un business plan pour ouvrir une boutique ?

ouvrir-magasin-guide-complet

Ouvrir un magasin – Embaucher une équipe solide

L’équipe à vos côtés peut faire ou défaire vos opérations. Une bonne équipe peut aider les clients, offrir un excellent service à la clientèle, augmenter la probabilité qu’une vente ait lieu ainsi que son montant, et fidéliser la clientèle.

Une mauvaise équipe peut refuser des clients en contribuant à une mauvaise expérience client, causer des pertes de revenus et détruire votre réputation. Il est beaucoup plus facile d’embaucher les bonnes personnes dès le départ plutôt que de faire du contrôle des dommages dans six mois.

Lorsque vous affichez des offres d’emploi, soyez explicite au sujet des tâches et des responsabilités, des exigences physiques, des traits de personnalité et de toute expérience ou qualification pertinente.

Par exemple, s’il est clair que vous aimeriez des travailleurs ayant un diplôme d’études secondaires, une attitude positive même sous pression et la capacité de soulever jusqu’à 50 livres à la fois, vous êtes moins susceptible d’avoir des candidats qui sont encore en classe et qui ont des difficultés à soulever un sac à dos lourd.

Assurez-vous également d’afficher les offres d’emploi dans les endroits que vos employés potentiels sont susceptibles de voir, comme les annonces sur les médias sociaux pour les jeunes employés adultes et les postes LinkedIn pour les professionnels expérimentés.

Embaucher est un marathon, pas un sprint. N’embauchez jamais quelqu’un avec des drapeaux rouges visibles simplement parce qu’il est disponible ou impatient. Au lieu de cela, continuez l’entrevue jusqu’à ce que vous trouviez la bonne personne.
Lorsque vous embauchez, considérez les facettes comme :

Le calendrier. Il est préférable d’avoir moins d’employés qui peuvent travailler de plus longues heures qu’un grand nombre d’employés à temps partiel qui ne viennent que sporadiquement. De plus, les employés ayant de nombreuses responsabilités peuvent ne pas être disponibles lorsque vous avez besoin d’une protection.

Le comportement. Recherchez des personnes sympathiques, aimables, gentilles, travailleuses et flexibles. Ces personnes sont moins susceptibles d’être impolies ou inappropriées envers les clients et seront en mesure de faire face à des périodes de stress élevé.

Bien que des questions comportementales comme “Quand et comment avez-vous fait face au conflit pour la dernière fois ” ne soient pas parfaites, elles peuvent mettre la lumière sur les attitudes en milieu de travail.

L’instinct. Parfois, votre instinct peut vous aider, mais ne laissez pas une première impression positive éclipser les inconvénients potentiels.

VOIR PLUS : Comment rédiger un business plan pour ouvrir un magasin : 6 étapes à suivre !

ouvrir-magasin-guide-complet

Ouvrir un magasin – Comment mettre en place un magasin de détail à succès

Gérer votre back-office

L’avant de la boutique et votre plancher ne sont pas votre seule priorité dans l’exploitation d’une entreprise de vente au détail réussie ; les opérations d’arrière-guichet sont aussi importantes.

Dans les coulisses, il y a des tâches qui sont directement ou indirectement responsables de la production de recettes, comme la comptabilité, les RH, la gestion des employés et la gestion des stocks. Un traitement approprié de votre back-office peut avoir un effet durable sur la santé financière et la durabilité de votre entreprise.

Un système de point de vente

Peu de choses comptent autant que votre système de point de vente (PDV). Partie intégrante de l’enregistrement des commandes, du suivi des revenus, de la gestion des stocks et de la surveillance de toutes les données liées à vos opérations, les systèmes de PDV actuels vont bien au-delà du traitement des paiements et agissent comme une caisse enregistreuse.

Comptabilité et tenue de livres

Aucune entreprise ne peut survivre sans une approche comptable appropriée. Sans un moyen solide d’équilibrer les revenus et les dépenses, il est impossible de savoir si vous réalisez un profit  ou si vous perdez de l’argent sur une base mensuelle.

De QuickBooks à Xero, il existe de nombreuses façons de garder le contrôle de vos livres. Pour simplifier le processus, choisissez un logiciel de comptabilité qui s’intègre à votre point de vente pour une tenue de livres sans tracas.

VOIR PLUS : Comment ouvrir une boutique de vêtement ?

ouvrir-magasin-guide-complet

Gestion des employés

Une bonne gestion des employés est un autre élément clé de la mise sur pied d’une entreprise de vente au détail prospère. Afin de vous assurer que vos clients vivent une expérience positive lorsqu’ils cheminent dans votre magasin, vous devez vous assurer que votre entreprise soit bien dotée en personnel.

Rien n’est plus frustrant pour les clients que d’entrer dans une entreprise et de s’attendre à recevoir de l’aide, mais de ne pas trouver un seul membre du personnel disponible pour les aider.

La meilleure façon d’y remédier est d’utiliser votre système de point de vente pour trouver vos heures de pointe. Quand les clients viennent-ils le plus souvent ? Quels sont les jours de la semaine où vous avez le plus de transactions et de revenus de ventes ? Quelle est la période de temps pendant laquelle les ventes atteignent des sommets ?

La réponse à ces questions vous permettra d’identifier les heures de pointe afin que vous puissiez vous assurer d’avoir le bon nombre d’employés pour servir vos clients au moment opportun.

Paie

Tous vos employés méritent un chèque de paie. Que vous payiez à la semaine, aux deux semaines ou même aux deux mois, la loi stipule que les employés doivent être payés dans un délai raisonnable. Vos solutions de paie doivent être transparentes et simples, créant un processus efficace qui puisse générer des chèques, initier le dépôt direct et calculer les impôts à retenir.

Suivi des stocks

Le suivi des stocks est un élément essentiel du succès d’une entreprise de vente au détail. Sans surveiller ce qui se vend, ce qui ne se vend pas, le chiffre d’affaires moyen et la marge bénéficiaire, il est difficile de savoir dans quelle mesure votre magasin fonctionne bien ou d’effectuer les ajustements nécessaires avec précision.

Alors que le suivi des stocks peut certainement être géré manuellement, un point de vente qui organise et suit les stocks pour vous peut vous offrir un aperçu en temps réel de ce que vous avez sous la main, rationalisant ainsi vos processus internes.

VOIR PLUS : Vols à l’étalage : Les 5 raisons qui impactent le stock des magasins

ouvrir-magasin-guide-complet

Solutions de commerce électronique

De nos jours, il est plus facile que jamais pour les détaillants de vendre leurs produits en ligne. Non seulement c’est plus facile, mais c’est pratiquement nécessaire.

50 % des consommateurs s’attendent à acheter en ligne et à ramasser en magasin et 73 % sont susceptibles ou très susceptibles de visiter un magasin local si le détaillant fournit des renseignements sur la disponibilité des produits en ligne.

Seulement 36 % s’aventureront à l’emplacement physique si aucune information sur la disponibilité de l’inventaire n’est disponible en ligne.

Comment pouvez-vous obtenir la disponibilité des produits en ligne en temps réel ? En vous assurant que votre système de point de vente s’intègre à votre plate-forme de commerce électronique. Cette connexion permet de synchroniser les informations des produits sur les deux canaux.

De plus, un magasin de commerce électronique, jumelé à vos magasins de briques et de mortier, permet aux clients de vous trouver dans le monde numérique et dans le monde physique. Il aide à créer une expérience omnicanale pour les clients qui peut améliorer les revenus et augmenter la portée.

VOIR PLUS : Comment augmenter ses ventes en magasin ?

ouvrir-magasin-guide-complet

Ouvrir un magasin – Marketing numérique

Ouvrir un magasin est une bonne première étape, mais il n’y a aucune garantie que “si vous le construisez, ils viendront”. Sans une approche solide du marketing, vous passerez probablement vos premiers mois dans l’entreprise à travailler dans un magasin généralement vide.

Le marketing numérique est une option rapide et abordable qui vous permet d’établir une présence sur le Web et un suivi sur les médias sociaux de milliers de clients potentiels.

Avec un compte Instagram, Facebook, Twitter et Pinterest, vous pouvez générer un buzz sur votre entreprise avant même d’ouvrir vos portes. Et pour les entreprises plus établies, c’est une excellente ressource pour communiquer avec vos clients et les tenir au courant de toute promotion spéciale ou communication générale qui pourrait les toucher.

Qu’il s’agisse de messages sur les médias sociaux ou de blogs, vos méthodes de marketing numérique peuvent vous aider à établir une présence à long terme dans votre communauté. Considérez-le comme une publicité de bouche-à-oreille moderne qui a le potentiel d’atteindre des millions de personnes sur une très courte période de temps.

VOIR PLUS : Le coût élevé des retours dans le commerce de détail !

ouvrir-magasin-guide-complet

Ouvrir un magasin – Le client d’abord

Cela devrait aller de soi, mais nous allons le dire quand même. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il faut toujours se mettre à la place de ses clients. Remarquez qu’on n’a pas dit : “Le client a toujours raison.” Mettez-vous plutôt à leur place et voyez votre entreprise de leur point de vue.

Si vous étiez un client dans votre magasin, comment voudriez-vous être traité ? Voudriez-vous qu’on vous accueille quand vous franchissez la porte ?

Est-ce qu’une bouteille d’eau gratuite ne serait pas géniale la prochaine fois que vous feriez vos emplettes chez XYZ ? S’il y avait un problème avec un achat récent, comment voudriez-vous que l’entreprise le règle ou qu’elle en compense les inconvénients ?

Saviez-vous qu’il faut 12 expériences positives pour compenser une expérience négative non résolue ?

Et n’oublions pas de mentionner Amazon lorsqu’il s’agit d’offrir une expérience client de premier ordre. Ils sont devenus la norme d’excellence en matière de service à la clientèle et, depuis le premier jour, ils ont une mentalité axée sur le client.

VOIR PLUS : Comment préparer votre magasin de détail pour les clients !

ouvrir-magasin-guide-complet

Ouvrir un magasin – Apprendre à s’adapter

Beaucoup trop d’entrepreneurs ont peur du changement. Lorsque les choses fonctionnent – ou fonctionnent assez bien – il est facile de maintenir le cap et d’éviter de prendre des risques.

Cependant, cette stratégie peut se retourner contre vous, surtout lorsqu’il y a de la place pour la croissance et que vous n’y donnez pas suite.

Par exemple, si vous vendez des vêtements pour femmes, mais que vous sautez des tendances émergentes comme la mode des robes d’été qui a dominé le marché au cours des dernières années, vous manquez une part importante des revenus qui pourraient provenir de l’introduction d’un ou deux nouveaux modèles.

Il en va de même pour les processus de gestion et les opérations. Ce n’est pas parce qu’il y a une certaine façon de faire les choses, que c’est la plus efficace.

Se promener dans votre magasin avec un presse-papiers et un tableau d’inventaire imprimé depuis Excel pour faire l’inventaire physique n’est plus le moyen le plus rapide d’accomplir le travail.

L’utilisation d’un lecteur de codes-barres et la visite du magasin avec votre iPad sont des moyens beaucoup plus rapides et précis de faire un inventaire physique.

Plutôt que de vous en tenir au statu quo, surveillez votre entreprise de près, surveillez les analyses et évaluez constamment les possibilités et ce qu’elles signifient pour le succès à court et long terme de votre entreprise.

Avec un peu de planification stratégique et une volonté d’adaptation, vous pouvez garder votre magasin sur une trajectoire ascendante. Avec la bonne approche des affaires et des outils efficaces et rapides à vos côtés, comment créer une entreprise de vente au détail ne semble plus être une question à laquelle il est impossible de répondre, n’est-ce pas ?

VOIR PLUS : Comment faire fonctionner votre boutique ? 4 idées pour y arriver !

ouvrir-magasin-guide-complet


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose une “formation pour apprendre à ouvrir un commerce” qui contient :

  • Une formation complète pour ouvrir un commerce rentable
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

 

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apprenez à ouvrir un commerceJe veux changer de vie