Comment ouvrir un coffee shop sans diplôme et sans expérience ?

 
Pour supporter les sacrifices propres au métier de commerçant, vous devez faire preuve d’une volonté de fer.
 
En effet, nul ne peut s’improviser commerçant, on le devient avec le temps.
 
L’ouverture d’un coffee shop est un projet de vie important qui mérite une attention méticuleuse.
 
Faut-il être experimenté pour ouvrir un coffee shop ?
 
Si cette question vous turlupine, nous apportons des éléments de réponse dans cet article.

 

La confiance comme facteur de réussite

Faut-il être experimenté pour ouvrir un coffee shop ?

La réponse est définitivement non.

Certes, l’expérience est un facteur clé de la réussite et facilite le démarrage, mais sans confiance, l’expérience n’a pas lieu d’être.

Dans le secteur du commerce et de l’entreprenariat, la confiance prime sur l’expérience.

En fait, les réelles qualités pour devenir un commerçant à succès sont la ténacité, l’ambition et l’humilité.

Quelle que soit la nature du commerce que vous souhaitez développer, il faut que vous osiez prendre des risques.

Bien sûr, les risques sont toujours à mesurer, mais pour vous donner les chances de réussir, il faut que vous acceptiez de prendre des risques et d’échouer.

Rebondir sur un échec est la meilleure façon de progresser. Bon nombre de commerçants de proximité ont dû faire face à un échec au moins avant de voir leur commerce prospérer.

 

Être inexpérimenté ne signifie pas ne pas apprendre

Se lancer sans expérience ne signifie pas que vous devez y aller à l’aveugle.

Si vous sentez que votre concept est bon, vous pouvez vous faire assister par des professionnels (découvrez notre formation pour ouvrir un coffee shop) ou du moins par des proches qui sont déjà par cette étape.

Profiter de l’expérience des autres ne doit pas être considéré comme un mal pour un bien.

Bien au contraire, voyez l’aide des autres comme une opportunité de réussite.

Gardez toujours à l’esprit que l’expérience dans le montage d’un coffee shop n’est qu’un atout supplémentaire.

Ne pas se décourager en cas de problèmes

Des chiffres ont révélé que plus de la moitié des entreprises nouvellement créées sur le territoire font faillite dans les trois premières années.

Créer un commerce n’est donc pas si facile que vous le croyez et en particulier un coffee shop.

Cette décision pourrait vous mettre sévèrement à l’épreuve.

Si votre établissement se crashe, vous allez vous retrouver dans une situation financière plus horripilante que celle que vous étiez bien avant de vous lancer.

Pour réduire les risques, écoutez votre bon sens et les conseils de ceux qui vous inspirent (découvrez des articles sur des parcours inspirants) et qui sont plus expérimentés que vous.

Avez-vous les ressources nécessaires pour vous lancer ?

Ouvrir un coffee shop sans avoir les ressources financières nécessaires revient à sauter d’un avion sans parachute.

Sans argent, ouvrir un concept est un pari que vous ne risquez pas de gagner.

Avant de débuter votre projet, il faut d’abord que vous ayez en main le financement nécessaire pour le local et les produits que vous allez mettre en vente.

Le reste suivra petit à petit. Actuellement, trouver de l’argent pour financer un coffee shop n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît, notamment grâce aux sites de financement participatif.

Si votre projet séduit, vous allez facilement lever les fonds dont vous avez besoin. A condition d’avoir un très bon business plan afin de le présenter aux investisseurs & banquiers 

Faites preuve d’engagement

La grande majorité des personnes qui démarrent un coffee shop ont des compétences qu’elles peuvent mettre à contribution pour leur projet.

Les activités de ces gens sont basées sur l’expérience qu’ils ont acquise précédemment dans leur secteur.

Ils savent donc à quoi s’attendre.

Ainsi donc, si le coffee shop que vous souhaitez ouvrir sort de votre sphère de compétence, il est impératif que vous fassiez d’énormes recherches avant de vous lancer ou de faire appel à des alternatives : formations, coach, mentor…

C’est de cette façon que vous allez pouvoir combler votre manque d’expérience dans le secteur en question.

Tout cela étant dit, à l’ouverture de votre commerce, vous allez devoir fournir un travail acharné mais la réussite est à votre portée même si vous n’avez aucune experience dans le métier.

Et vous, manquez-vous également d’experience ? 

Byconcept

View all posts

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFRE SPECIALE

Bénéficiez de 15 minutes de coaching gratuites en vous inscrivant directement ici

You have Successfully Subscribed!