Contactez-moi : contact@byconcept.co

Comment ouvrir plusieurs commerces ? Découvrez l’incroyable histoire de l’Experimental Group !

Vous voulez investir ou monter plusieurs bars? Olivier Bon, un des fondateurs de l’Experimental Group qui regroupe plus de 17 établissements à travers le monde, l’a fait.

Voici l’interview de cette belle success story : Des bars à cocktails speakeasy, des hotels, des restaurants, une plage…

L’hospitalité est au centre même de l’Experimental Group. Une qualité, un service et un décor irréprochable.

La création et la mise en place de l’Experimental group

“En 2007, à la sortie de nos études, Pierres-Charles, Romée et moi décidions de nous lancer dans un projet assez ambitieux : monter un concept original à Paris.

Celui-ci n’était pas vraiment défini mais nous aimions le monde de la nuit et de la gastronomie.

Au bout d’un an de réflexion et suite à quelques voyages, nous avons fait notre choix : Créer le premier bar speakeasy à Paris. A New York, ce concept existait déjà. L’idée était donc de l’importer en France.”

Ces trois entrepreneurs aguerris ont entrepris des études scolaires assez complémentaires de finance et design :  Romée de Goriainoff est titulaire d’un Master Entreprenariat Dauphine, Pierre-Charles Cros est diplômé en commerce international et Olivier Bon a été formé au design et à l’architecture intérieure.

“Suite à l’ouverture de ce premier bar à cocktails caché (L’Expérimental), nous avons acquis une très forte notoriété assez rapidement.

Pourquoi une telle réussite ? Je pense que la qualité était au rendez-vous. Nous n’avons rien laissé au hasard.

Malgré le peu de budget, nous nous sommes débrouillés pour offrir à notre clientèle une qualité en termes de produit, décor et service.

La réussite de ce premier bar nous a permis de lancer plusieurs projets par la suite et de developper notre idendité de marque en se basant sur un modéle anglo-saxon (réinvestir dans de nouveaux lieux pour constituer un groupe tout en developpant des projets ambitieux aussi diverses et variés les uns que les autres).

C’est aujourd’hui très fréquent de fonctionner ainsi, mais à l’époque cette méthode était décriée par la profession.

Nous avons cassé justement ces codes de la restauration et du monde des spiritueux.

On a importé notre propre façon de procéder dans un milieu qui était de base très archaïque, traditionnel, familial et tenancier.”

Au fil du temps, grâce à de nouveaux contrats et des voyages dans le monde entier, les fondateurs ont diversifié les activités du groupe : bars à cocktails, bars à vins, Beach club (Ibiza) et hôtels. Ils possèdent aujourd’hui plus de 17 établissements à Paris, Londres, New-York et Ibiza.

Décor et aménagement réalisé par CHZON

“A l’ouverture du troisième lieu, le local était plus grand donc plus challengeant. Avec Dorothée, nous avions déjà travaillé ensemble sur la charte graphique du groupe et nous étions très satisfaits de notre collaboration.

On a donc décidé de tester son talent pour ce troisiéme établissement. Son style nous a totalement séduit et depuis nous collaborons avec CHZON pour tous nos établissements.”

Financement

“Nous avons souscrit à un prêt pour notre premier local avec une petite somme en apport (27K€ chacun).

Pour chaque projet, un nouveau prêt est nécessaire mais aussi un Business Plan diffèrent à chaque fois.

Comme il ne s’agit malheureusement que d’un forecast, il faut  être très rigoureux et très précis sur les chiffres même si cela reste une approche théorique, afin de réduire les marges d’erreurs le plus possible.

Pour lancer 17 établissements, nous avons travaillé avec toutes les banques.

Aujourd’hui, grâce à notre notoriété et la réussite de nos projets, certains fonds d’investissements commencent à nous approcher et c’est très positif pour le futur de la société.

Il ne faut pas se décourager, le financement est le nerf de la guerre. Il y a toujours des solutions pour en trouver : crowdfunding, BPI, business angels,…”

Conseils

  • “Etre carré et rigoureux : C’est indispensable et c’est la clé de notre réussite qui nous a permis de construire notre crédibilité.
    • Il faut avant tout viser l’excellence pour réussir car il y a une concurrence mondiale et très forte.
    • Notre société a énormément changé en 10 ans ainsi que les habitudes alimentaires. Les clients consomment aujourd’hui très rapidement et sont très exigeants.
    • J’ai observé de nombreux restaurateurs claquer la porte au bout de quelques mois et selon moi, la structure n’était pas assez solide pour faire face à la concurrence. Il faut être très prudent et faire attention à tout (dépenses, nourriture, service, décor,…). Le projet doit être aboutit à 100% avant son lancement.
  • L’originalité : Cependant cela ne fait pas tout et il est essentiel que la structure soit solide.
  • Une bonne entente entre les associés : Cela nous a permis d’avancer ensemble et de faire fonctionner le groupe.
  • Paris pour un business : C’est une très belle ville et donc une très belle carte de visite.
  • ATTENTION : Il est important que le futur porteur de projet sache que les missions sont composées de tâches administratives très fréquentes. En moyenne, je passe 50% de mon temps à faire de la gestion, de la comptabilité, des RH…C’est aussi une donnée à prendre en compte avant de se lancer et de changer de métier.”

Futurs Projets

L’Experimental Group jouit déja d’une tres belle renomée. Ils continuent à grandir et à prospérer à travers plusieurs futurs établissements : Deux nouveaux établissements à Londres (Notamment un hôtel à Covent Garden prévu pour Mars), et deux nouveaux établissements à Paris (dont un restaurant prévu pour début janvier et un hôtel prévu pour cet été).

Ils passeront donc de 17 établissements à 21 ! On leur souhaite beaucoup de réussite pour le futur de leurs projets ambitieux 🙂

Résumé

Concept :

  • Idée : Créer le premier speakeasy bar de Paris !
  • Carateristiques du concept : Plus de 21 établissements avec une décoration soignée, des établissements axés hospitalité..
  • Local : Des lieux et emplacements situés à Paris, New York, Londres et Ibiza.
  • Financement : Un apport personnel et un prêt bancaire pour leur premier projet. Par la suite, ils ont souscrit à différents prets avec différentes banques à chaque fois.
  • Communication : La communication se base surtout sur le bouche à oreille.
  • Difficultés rencontrées : Les lourdes tâches administratives, s’imposer comme un nouveau modèle entreprenarial face aux traditionnels.
  • Conseils : La rigueur dans les dépenses, dans son travail, le professionalisme, la tenacité, l’originalité du concept et être conscient du poids adminitratif…

Business partenaire: 

  • Agence de design: L’agence de décoration CHZON

On remercie Olivier Bon pour son témoignage trés enrichissant 🙂

http://www.experimentalevents.com/

Beef club – Paris

Fish Club – Paris

 

Ballroom – Paris

 

Joyeux bordel – Londres

Experimental Beach – Ibiza

Companie des vins – Paris et Londres

17 septembre 2017

0 responses on "Comment ouvrir plusieurs commerces ? Découvrez l'incroyable histoire de l'Experimental Group !"

    Leave a Message

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Template Design © VibeThemes. All rights reserved.

    Vous voulez changer de vie ?

    RECEVEZ UN EBOOK GRATUIT SUR "10 IDEES DE COMMERCES RENTABLES" !

    Merci ! Nous allons vous recontacter très prochainement !

    Share This
    X