Monter un bar : l’ouverture d’un bar est une petite entreprise passionnante avec de nombreux avantages potentiels, mais ce n’est pas toujours facile.

Si vous êtes dans la phase de planification et que vous cherchez des informations sur la façon d’ouvrir un bar, alors ces conseils devraient vous être très utiles.

Si vous êtes déjà en affaires, il n’y a pas de mal à réévaluer et à voir où vous pouvez appliquer certains de ces principes au fur et à mesure de votre croissance.


monter-bar

Voici ce qu’il est impératif pour vous de bien faire lors de l’ouverture d’un bar.

1. Monter un bar : déterminez votre marché cible

L’une des plus grandes erreurs de jugement que vous pouvez commettre en ouvrant un bar est d’essayer d’en appeler à tout le monde.

Beaucoup de nouveaux propriétaires de bars pensent qu’avoir plus de services et d’offres de niche se traduira par plus de trafic et plus de clients.
Cela aura plus souvent l’effet contraire !

Les consommateurs aiment fréquenter des entreprises qui correspondent à leurs besoins, leurs préférences, leurs intérêts personnels et leur mode de vie.

Il n’est pas possible que vous puissiez adapter votre entreprise à chacun de ces éléments pour chaque client.

Déterminez qui vous aimeriez servir et ce que vous aimeriez leur offrir. Les deux iront de pair et devraient également jouer un rôle dans votre choix d’emplacement.

Si vous êtes dans un quartier majoritairement jeune et urbain, alors votre décor et vos prix devraient refléter cela. Si vous êtes dans un endroit calme et résidentiel avec des personnes âgées pour la plupart, vous devriez probablement ouvrir un bar qui convient mieux aux soirées dansantes.

VOIR PLUS : La checklist complète pour votre équipement de bar !

2. Monter un bar : décidez de votre concept et soyez cohérent

L’une des choses dont il faut se méfier, c’est d’aller de l’avant sans décider d’un concept ou d’un thème ferme.

Un bar de plongée est complètement différent par sa fonction, son décor et même son prix qu’un immense bar sportif équipé d’écrans de télévision partout dans le monde.

Ne présumez pas que vous pouvez faire ces ajustements au fur et à mesure. Décidez de votre thème et assurez-vous qu’il est aligné avec le premier conseil ci-dessus, votre client cible.

Après avoir déterminé votre thème, assurez-vous qu’il est cohérent tout au long du processus, depuis votre décor, vos systèmes technologiques jusqu’à la façon dont vos employés interagissent avec vos clients.

VOIR PLUS : Bar business plan : Comment s’y prendre ?

monter-bar

3. Monter un bar : étudiez votre concurrence

L’originalité est cruciale en affaires, mais n’essayez pas de réinventer la roue. Observez ce que font les autres grandes barres et imitez ce qu’elles font de mieux.

Ceci est particulièrement efficace s’ils desservent un marché similaire à celui auquel vous aimeriez vous attaquer. Ont-ils du succès grâce au propriétaire et à son lien avec la communauté ? Est-ce à cause de leur emplacement ? Décor ? Prix ?

Ce sont toutes des choses auxquelles vous devriez prêter attention et faire de votre mieux pour les imiter ou les éviter – s’ils le font mal.

VOIR PLUS : Le guide complet pour ouvrir un bar

4. Monter un bar : point de vente et technologie

À notre époque, si vous n’utilisez pas la technologie pour rationaliser vos opérations et prendre des décisions pour votre entreprise, alors vous faites un choix terrible.

Non seulement y a-t-il une pléthore d’options disponibles sur le marché, mais elles sont relativement abordables pour les entreprises de toutes tailles.

Votre technologie fera ou brisera votre barre. Point final. Et, le point de vente est le cœur de la technologie que vous utilisez. Mais qu’est-ce que ça peut faire si les ventes sont constantes ?

Eh bien, si vos transactions se déroulent lentement ou s’il y a une forte probabilité d’erreurs, alors vous pouvez compter sur des pertes d’argent.

Si vos rapports ne sont pas à la hauteur, alors vous ne prenez pas de décisions à partir de données réelles et vous ne tenez pas compte de l’endroit où vous gagnez ou perdez de l’argent.

VOIR PLUS : Comment ouvrir un bar ?

monter-bar

5. Monter un bar : votre personnel

Êtes-vous déjà allé dans un bar où le barman vous a jeté un froid grincheux, plutôt qu’un sourire amical lorsque vous êtes passé à la commande ? Que diriez-vous s’il vous regardait dans les yeux mais ignorait complètement votre tentative de commander ensuite ?

Avez-vous déjà essayé de fermer votre ardoise puis subi pendant 20 minutes l’ignorance du barman, juste pour qu’il puisse continuer à prendre de nouvelles commandes de boissons pendant que vous attendiez patiemment ?

Si votre personnel est coupable de l’une de ces choses, parmi tant d’autres, alors vous pouvez dire adieu à l’idée d’avoir un bar réussi.

Peu importe ce que vous faites à votre espace ou quels cocktails savoureux vous offrez sur votre menu de boissons, vous perdrez beaucoup d’affaires à cause d’un mauvais service.

Le fait est que les bars sont si abondants aux États-Unis que si vous laissez tomber la balle quelque part et que c’est un facteur assez important pour vos invités, ils choisiront simplement d’aller chercher leurs boissons ailleurs – c’est aussi simple que cela.

VOIR PLUS : Quel budget pour ouvrir un bar et se lancer dès demain ?

monter-bar

 


Alors, lorsque vous ouvrez votre bar, gardez ces choses à l’esprit et assurez-vous de continuer à les améliorer de façon constante.

Ajouter commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Télécharge un modele de BUSINESS PLAN [GRATUIT]

...qui a permis à des dizaines d'entrepreneurs d'obtenir des fonds.