Comment choisir son fonds de commerce idéal ? 

Tout d’abord, définissons ce qu’est un fonds de commerce. Reprenons la définition de Wikipédia qui est :
“Le fonds de commerce est une notion juridique existant dans certains droits tels que le droit français, le droit belge et le droit québécois, qui peut se définir comme un ensemble d’éléments mobiliers corporels et incorporels, constitué en vue d’attirer une clientèle. Le fonds de commerce est un bien composite, dans le sens où il est constitué de plusieurs autres biens. Il est considéré comme un meuble, par fiction juridique.”


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose une “formation pour apprendre à ouvrir un commerce” qui contient :

  • Une formation complète pour ouvrir un commerce rentable
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

VOIR PLUS : 5 manières de créer une stratégie de réseaux sociaux pour son commerce !
savoir-fond-commerce
La notion de fonds de commerce concerne essentiellement les entreprises du secteur de la vente ou du service direct à la clientèle. Elle matérialise et valorise la position de l’entreprise par rapport à sa clientèle.

Votre fonds de commerce sera donc votre vitrine ! Mais avant d’acheter votre fonds de commerce, il faut évidemment trouver le local. Pour mener à bien cette recherche, il faut suivre quelques étapes. Les voici : 

L’étude du marché : un marché cible bien défini

Miser sur un emplacement non approprié peut être une grave erreur pour lancer un commerce car c’est un élément primordial afin de lancer son activité de manière pérenne et rentable.
En premier lieu, évaluez en profondeur en quoi consiste votre marché cible.

Quels types de personnes espérez-vous attirer comme clients réguliers ?

N’hésitez pas à effectuer des recherches concernant les caractéristiques et les données démographiques de votre marché cible.

Ces éléments vous permettront de déterminer quelques scénarios d’endroits idéaux pour votre concept. Par exemple, si votre coffee shop s’adresse à des gens d’affaires, vous pourriez envisager de vous établir à proximité d’établissements d’affaires, tels que des bureaux.
Par contre, si votre concept s’adresse davantage à une clientèle hétéroclite, les zones qui seraient davantage propices à votre projet pourraient consister en des avenues commerciales ou des zones résidentielles.
VOIR PLUS : 5 astuces pour augmenter la rentabilité de votre commerce !
savoir-fond-commerce

En réalisant une étude minutieuse du marché, cela vous permettra de définir les zones à privilégier pour votre concept.

Le choix du quartier

Prenez le temps d’effectuer des recherches sur le quartier :

  • Réglementations : Certains quartiers comportent des restrictions sur le nombre de commerces possibles. Par exemple, le quartier qui vous intéresse pourrait avoir atteint son quota de restaurants de votre catégorie. Assurez-vous de ne pas vous retrouver avec de mauvaises surprises côté réglementation.
  • Parfaite adéquation avec votre cible : Vous devez tout de même comprendre qu’il ne faut pas uniquement se fier aux données quantitatives, mais également sur des données qualitatives.

Une rue très fréquentée jour et nuit ne signifie en aucun cas qu’elle va vous apporter le développement que vous avez toujours souhaité pour votre entreprise.
Prenez comme exemple un local commercial qui proposerait des produits haut de gamme. Si vous vous installez dans une rue avec une fréquentation populaire, vous n’aurez rien et vos objectifs seront loin d’être atteints.
Afin de vous aider dans cette situation, vous pouvez vous référer à la CCI ou à l’INSEE. Ces derniers donnent toutes les données qui sont à jour des caractéristiques sociodémographiques des quartiers et des rues de votre ville.
De plus, vous maximiserez vos chances de réussir si les boutiques et les commerces adjacents partagent la même clientèle cible que votre concept.

  • Estimer un CA : Certains de nos entrepreneurs ont compté le nombre de personnes passant devant le local à l’aide d’une cliqueuse. Cela permet d’avoir une idée du potentiel de clients que l’on pourrait avoir par jour et estimer un CA.

VOIR PLUS : Comment ouvrir un commerce : les 5 bonnes raisons de se lancer !
savoir-fond-commerce

Le choix du local

  • Agences immobilières : Lorsque vous disposez d’un bon aperçu de votre marché cible et du quartier de prédilection, vous pouvez recourir aux services d’un agent immobilier spécialisé dans les espaces commerciaux, pour vous aider à identifier plus rapidement, et visiter astucieusement des espaces disponibles.

Cet expert vous permettra de ne pas passer à côté d’éléments importants du bail et des dépenses liées à l’implantation de votre projet.
Cette dernière vous permet également d’avoir la connaissance des prix proposés. Dans les grandes villes comme Paris, le prix moyen des locaux commerciaux avoisine les 478 euros/m2/an.

  • Les plateformes de mise en relation : leboncoin
  • Le réseau
  • Choisir un local facile d’accès : Dans le cadre de la recherche d’un emplacement, il faut étudier les différentes possibilités qui permettraient d’accéder facilement au local commercial. Que ce soit les transports en commun, le parking, la taille du trottoir, la largeur de la rue et autre.

Ces détails sont très souvent négligés, mais ils permettent une qualité exceptionnelle d’un bon emplacement.
Par exemple, un fonds de commerce très abordable, mais qui est situé dans une rue étroite, en sens unique, très passante et un parking placé très loin n’est pas un bon choix.
Par contre, un local situé dans une rue piétonne et large, non loin de places de stationnement, tout près d’un arrêt de bus est le choix idéal.

VOIR PLUS : 5 investissements qui aideront votre commerce à grossir !
savoir-fond-commerce

La concurrence : se démarquer

Vous devez également faire une étude de vos concurrents. Avec une concurrence forte et rude, vous devez choisir un concept original et facile à connaitre.
Vous devez avoir le sens de l’observation et d’analyse. Cela nécessite le fonctionnement, la proposition de vos concurrents ainsi que les points essentiels qui doivent être améliorés pour la plus grande satisfaction des clients.
Lors du choix, vous avez la possibilité d’opter pour un local commercial proche de vos concurrentes.
Vous pouvez également choisir un endroit sur un axe fréquenté, mais où vos concurrents sont peu.
VOIR PLUS : 8 astuces pour améliorer la trésorerie de votre commerce !
savoir-fond-commerce

L’estimation du chiffre d’affaires

Il est également important de faire une estimation de votre chiffre d’affaires pour chercher un bon emplacement.
Pour cela, vous devez évaluer la zone d’attraction de votre local commercial. Si vous envisagez un pôle commercial, vous devez vous référer aux commerçants qui y sont déjà présents, et ce, en étudiant leur zone de clientèle.
La vôtre doit être très attractive en matière de commerce. Pour avoir connaissance de votre chiffre d’affaires, vous devez multiplier le nombre d’habitants dans votre zone par le montant des achats d’un habitant dans la catégorie de produit à vendre.
Tout en ne perdant jamais de vue votre budget, déterminez quels pourraient être vos besoins opérationnels.
Considérez tous les frais afférents au loyer, comme les montants d’assurance devant être défrayés, l’impôt foncier, les frais d’entretien, etc.
Toutes sommes supplémentaires dépensées viendront nécessairement se répercuter sur les prix de vos produits et services.
Plus vous devrez assumer de dépenses, plus cela se traduira par des tarifs plus élevés pour votre clientèle.
Devez-vous investir pour de l’équipement de cuisine, des systèmes de consommation de haute énergie, ou l’aménagement d’espaces de stationnement ?
N’oubliez pas d’inclure, dans votre liste de questions à l’agent immobilier, si le stationnement est compris dans le bail.
Si vous considérez qu’il existe une carence en parking, vérifiez s’il y a des centres de parking à proximité de l’emplacement visé, et quels sont leurs tarifs pour un service de courte durée.
Quels prix sont en mesure de débourser les clients de votre marché cible ? Si vos dépenses s’avèrent trop élevées pour votre clientèle, alors l’emplacement que vous envisagez n’est probablement pas le lieu idéal pour vous.
VOIR PLUS : Pourquoi les commerçants échouent et font faillite ? Découvrez 9 raisons !
savoir-fond-commerce

Autres éléments à prendre en considération

Un bon emplacement idéal devrait être positionné à une distance raisonnable de votre marché cible.
Ne négligez pas d’analyser des éléments tels que la densité de la population et l’activité piétonnière du quartier visé.
Celle-ci devrait être suffisamment élevée pour répondre à vos besoins en vente Par ailleurs, il n’y a pas que les besoins de la clientèle à considérer.
Ceux des fournisseurs comptent pour beaucoup dans le choix d’un emplacement.
Les fournisseurs devraient obtenir un accès commode, afin d’être en mesure de livrer leurs marchandises sans importuner votre clientèle ou d’autres commerçants de la rue.
VOIR PLUS : Comment mesurer les résultats de son commerce ?
savoir-fond-commerce

Pour conclure

Trouver l’emplacement idéal pour votre concept exigera de votre part des efforts, de la méthode, une excellente communication avec votre agent immobilier, de la persévérance, et de la patience.

Suivez ces 5 étapes pour trouver votre local et acheter le bon fonds de commerce adapté à votre projet : 

  1. L’étude du marché : Un marché cible bien défini
  2. Le choix du quartier
  3. Le choix du local
  4. La concurrence : Se démarquer
  5. la densité de la population et l’activité piétonnière

Je vous recommande également de lire cet article https://www.byconcept.co/business-plan-pour-ouvrir-un-commerce/ 
Cet article vous aidera à créer votre business plan afin de récolter les investissements nécessaires pour acheter votre fonds de commerce.
A bientôt et bon courage !
VOIR PLUS : Comment réduire ses coûts d’inventaire ?
savoir-fond-commerce


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose une “formation pour apprendre à ouvrir un commerce” qui contient :

  • Une formation complète pour ouvrir un commerce rentable
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

Ajouter commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1ère plateforme à destination des futurs porteurs de projets. Se lancer dans une aventure entreprenariale n’est pas chose facile. Que vous souhaitiez ouvrir un restaurant ou une boutique e-commerce, créer une marque (physique ou en ligne) nécessite un réel accompagnement. Nous vous proposons une méthode de 60 jours pour vous lancer, c’est par ici => ICI