Devenir entrepreneur : Être son propre patron, prendre toutes les décisions, se battre pour atteindre ses objectifs, pour bien des gens, devenir entrepreneur est l’objectif de carrière ultime. Mais aussi génial que puisse paraître le fait de diriger sa propre entreprise, c’est aussi incroyablement difficile. Difficile à quel point ? 75 % des démarrages échouent.

Les entrepreneurs sont également plus anxieux que les autres et vivent plus de stress au quotidien. Après tout, lorsque vous êtes responsable du résultat net, chaque revers vous incombe personnellement.

Voici la bonne nouvelle : démarrer une entreprise peut être l’une des occasions les plus gratifiantes, les plus exaltantes et les plus intéressantes que vous n’aurez jamais. Si vous êtes conscient des risques et que vous êtes toujours déterminé à devenir un entrepreneur, utilisez les stratégies et les conseils énoncés dans ce guide.


Devenir entrepreneur : Identifier une idée de démarrage rentable

  1. Demandez à vos amis ce qui les ennuie.

Les fondateurs s’inspirent tout le temps de leurs frustrations. Par exemple, Travis Kalanick et Garret Camp ont démarré Uber après avoir eu du mal à trouver un taxi.

Andrew Kortina et Iqram Magdon-Ismail ont fondé Venmo (acquis par PayPal) après avoir eu du mal à se rembourser mutuellement par chèque.

Chris Riccobono a lancé UNTUCKit,  une ligne de chemises sans couture après avoir été frustré de voir à quel point ses chemises étaient ridées et mal ajustées quand il les met.

En gardant cela à l’esprit, demandez à vos amis de garder une trace des choses qui les dérangent au quotidien. Ensuite, passez en revue leurs listes et cherchez les problèmes que vous pourriez être en mesure de résoudre.

  1. Devenir entrepreneur : Préparer l’avenir

À mesure que le monde change, les besoins des gens évoluent. Par exemple, la montée en puissance d’Uber, Lyft et d’autres applications de covoiturage a créé une demande pour une application tierce qui vous indiquera les tarifs les plus bas sur le moment.

Vous voulez prendre de l’avance ? Lisez les prévisions de tendances dans votre domaine d’activité ou votre marché. Vous pourrez également consulter les publications de prévisions de tendances universelles comme Trend Hunter. Alors demandez-vous : « Si ces prédictions se réalisent, quels outils seront nécessaires ? »

  1. Devenir entrepreneur : Regardez en ligne

S’informer sur ce que les autres ont trouvé comme idée peut être une excellente façon de donner un coup de fouet à votre propre processus de réflexion. Rendez-vous sur Product Hunt, un site de recherche de produits où sont listées les dernières applications, les sites web, les jeux les plus récents, etc.

C’est une manne d’information intéressante pour ceux qui recherchent une inspiration numérique. Kick-starter est également recommandé pour les produits physiques tout comme Uncrate, Werd et Wirecutter qui devraient aussi aider à stimuler la créativité. À noter que ces sites sont des sites américains et la mise à jour se fait de manière constante, ce qui fait qu’on est tenu au courant de toutes les nouvelles sorties.

  1. Devenir entrepreneur : Faire quelque chose de mieux (ou moins cher)

Devenir entrepreneur ne signifie pas simplement créer, mais aussi innover. En effet, vous n’avez pas toujours besoin de développer quelque chose de nouveau. Si vous pouvez offrir un produit existant à un prix inférieur, à une meilleure qualité ou, idéalement, les deux, vous attirerez beaucoup de clients. Mieux encore, cela va générer une demande.

Dressez une liste de tout ce que vous utilisez au quotidien. Ensuite, passez en revue la liste à la recherche de quelque chose que vous pourriez améliorer.

  1. Devenir entrepreneur : Concentrez-vous sur une catégorie de produits/secteur en pleine croissance

Choisissez une catégorie qui vous fascine, mais qui n’est pas trop compétitive. Vous aurez plus de facilité à trouver des idées si vous vous concentrez sur des catégories de produits ou un secteur en pleine croissance. 

Une fois que vous aurez choisi une catégorie, Etudiez tous les produits de cette catégorie. Quels sont les avantages de chaque produit et en quoi sont-ils différents les uns des autres ? Quelle est leur stratégie marketing ? Qui souhaitent-ils toucher avec leur packaging ? Qu’en disent les critiques ? Quelles sont les améliorations possibles ?

Une fois que vous avez choisi un produit, réfléchissez à comment l’améliorer : puis-je ajouter une nouvelle fonctionnalité ? Qu’en est-il d’un autre matériau ? Puis-je le personnaliser d’une façon ou d’une autre ?

  1. Devenir entrepreneur : Répondre à une demande mal servie

Devenir entrepreneur, c’est être visionnaire. Beaucoup de gens démarrent une entreprise et en font un business prospère après avoir trouvé une lacune sur un marché défini. L’idée est de répondre à une forte demande dans un secteur défini et auquel les acteurs existants n’arrivent pas répondre.

Si vous avez de l’expérience dans la vente et la gestion de compte et que vous vous rendiez compte que la demande est élevée dans ce secteur et que l’offre est moindre alors vous pourrez par exemple proposer vos services aux jeunes entreprises technologiques.

Autres suggestions

Devenir entrepreneur : Faites du réseautage avec d’autres entrepreneurs

Utilisez Meetup ou Eventbrite pour trouver des événements dans la communauté locale des entrepreneurs et des startups. Non seulement le réseautage avec d’autres entrepreneurs vous aidera à établir des relations précieuses, mais vous donnera aussi beaucoup d’idées.

restaurant-faire-connaître
Devenir entrepreneur : Consultez les brevets de recherche

Les demandes de brevet sont généralement rendues publiques 18 mois après leur dépôt. Bien que nous ne recommandions pas la copie pure et simple d’inventions, la consultation de ces documents peut vous donner de belles idées d’innovations.


Devenir entrepreneur : Organisez une séance de brainstorming

Si vous avez besoin de faire couler votre jus créatif, invitez trois à cinq autres personnes qui souhaitent devenir entrepreneurs ou qui le sont déjà à une séance de brainstorming. Demandez à tout le monde de se préparer à discuter d’une certaine catégorie de produits ou de débattre sur des questions comme : « Quel est votre type de X préféré et pourquoi ?» ou « Utilisez-vous quelque chose pour accomplir Y ? Pourquoi ou pourquoi pas ? » Les réponses peuvent mener à de grandes idées.


Validez votre idée 


Super, vous avez enfin une idée, mais cela ne veut pas forcément dire qu’il faut quitter dans l’heure votre boulot. Avant d’aller plus loin, vous devez essayer de savoir si votre produit va séduire un grand nombre et non la famille et les amis ne comptent pas. C’est là qu’apparait intéressant l’idée d’un produit minimum viable, ou MVP. Un MVP est la version la plus simple et la plus basique possible de votre outil ou service. Il doit être assez fonctionnel pour satisfaire les premiers clients et vous donner une idée de ce que vous pouvez encore améliorer.

Disons que vous voulez créer une application qui connectera les étudiants universitaires avec des tuteurs virtuels. Vous pouvez créer une version bêta, inviter manuellement 150 tuteurs que vous avez trouvés en ligne à vous rejoindre, puis afficher le lien vers l’application sur la page Facebook de l’université locale. Si vous obtenez un nombre décent d’inscriptions, c’est un signe que vous devriez aller de l’avant. Si vous n’en obtenez presque pas, vous devriez soit repenser l’idée, soit repartir à zéro.

Faire des entrevues avec des clients potentiels est une autre option. Montrez-leur une démo fonctionnelle de votre produit, demandez-leur ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas, combien ils paieraient pour l’utiliser, à quelle fréquence ils l’utiliseraient, etc.

Je recommande également de lister les problèmes que votre produit résoudra, puis de demander des avis et un classement de chaque problème.

Si vous voulez tester l’intérêt du marché avant de construire quoi que ce soit, créez une page d’accueil qui décrit votre produit ou service. Demandez aux gens de soumettre leur adresse électronique en échange d’un accès rapide, d’un abonnement gratuit, d’une adhésion ou d’un produit, d’un rabais, de mises à jour de produits ou de toute autre offre intéressante.

Ensuite, pensez à promouvoir la vidéo sur les réseaux sociaux, les plateformes payantes, etc. Reste ensuite à analyser combien de visiteurs vont s’y inscrire.

salon-the-etape-conseils

Devenir entrepreneur : Trouvez un cofondateur


La sagesse populaire dit que vous devriez rechercher un cofondateur lorsque vous démarrez une nouvelle entreprise. Il y a trois avantages principaux à avoir un cofondateur :

  • C’est plus facile d’obtenir du financement

Les investisseurs sont généralement réticents à soutenir financièrement des fondateurs solitaires. Si l’on s’entoure de cofondateurs, qu’ils contribuent ou non au succès de l’entreprise alors les investisseurs seront plus à même de participer au démarrage de l’affaire.

À titre d’exemple, Paul Graham, cofondateur de Y Combinator, a énoncé que la première chose sur la liste des causes d’échec est de mentionner que l’on est l’« unique fondateur ». Il ajoute : « Avez-vous déjà remarqué combien peu de startups fondées par une seule personne ont réussis ? Peu et il semble peu probable que ce soit une coïncidence. »

  • Vous avez un soutien émotionnel

Devenir entrepreneur et diriger une entreprise est à la fois une expérience stressante, excitante et unique. Si vous faites face aux montagnes russes émotionnelles tout seul, vous n’aurez personne avec qui célébrer pendant les hauts ou avec qui survivre lorsque le moral sera au plus bas. Un cofondateur comprend exactement ce que vous vivez et vous fait vous sentir moins seul.

  • Ils peuvent fournir des compétences, des connaissances et des liens différents

Peut-être êtes-vous doué pour la vente, alors que votre cofondateur est plus technique. En choisissant d’avoir des cofondateurs, vous élargissez vos relations, profitez de leur expérience, surtout s’ils ont déjà démarré une entreprise et gagnez des collaborateurs, ce qui est excellent moyen d’augmenter vos chances de succès.

Mais il y a aussi des inconvénients à avoir un cofondateur :

  • Il y a des risques de conflit

Il n’est pas rare que vous soyez en désaccord sur certains sujets avec votre partenaire, mais si cela reste sain est productif alors cela permettra de booster la relation. Si les désaccords s’enchainent et que vous ne trouvez pas une solution relativement rapidement alors vous perdrez un temps précieux et de l’énergie. En plus, vous pourriez blesser le moral de votre équipe.

  • Vous devrez partager l’équité

 Si vous êtes l’unique propriétaire de votre entreprise, vous commencez avec un capital à 100 %. Au fur et à mesure que le temps passe et que vous embauchez plus de gens ou que vous recevez du financement, vous distribuez ce capital, mais vous donnerez probablement de 0,005 % à 35 % à une seule entité, selon la personne qu’elle représente. Si vous avez un cofondateur, vous abandonnez automatiquement 40 à 60 % de votre entreprise d’un seul coup.

Enfin, vous devez trouver un cofondateur. Il peut être très difficile de trouver quelqu’un avec la même éthique d’affaires, les mêmes habitudes de travail et la même personnalité complémentaire. De plus, ils doivent croire en votre vision, apporter les bonnes compétences et avoir le désir d’être votre cofondateur en premier lieu. C’est un défi de taille.

Il est intéressant de noter qu’une analyse de milliers de startups qui ont réussi a démontré que plus de 46 % d’entre elles n’avaient qu’un seul fondateur. Prenez une décision en fonction de votre situation et non des conseils traditionnels.

Devenir entrepreneur : Où trouver un cofondateur ?


Si vous décidez que vous voulez un cofondateur, l’étape suivante consiste à en trouver un. Regardez d’abord dans votre propre réseau. Choisir quelqu’un que vous connaissez déjà, ou dont vos relations peuvent se porter garant, c’est une solution beaucoup moins risquée que le fait d’engager un étranger. Ce concept fonctionne également à l’envers : vous avez aussi plus de chances de les convaincre de se joindre à vous s’il s’agit d’une connexion au premier ou au deuxième degré.

Mais si vous avez exploité votre réseau sans succès, vous pourrez toujours vous tourner vers quelques services de « cofondateur matching comme cofondateursLab. Vous pouvez également assister à des événements locaux sur l’entrepreneuriat pour rencontrer des partenaires potentiels.

Devenir entrepreneur : Comment obtenir du financement pour démarrer une entreprise ?

  • Demandez à votre famille et à vos amis d’investir dans votre entreprise.
  • Faites une demande de subvention pour une petite entreprise.
  • Utilisez une plateforme de financement par la foule.
  • Sollicitez un capital de risque.
  • Utilisez une carte de crédit pour une option de paiement en espèces à court terme.
  • Obtenez un microcrédit.

Il faut dépenser de l’argent pour gagner de l’argent. Pour financer votre démarrage, envisagez les options de suivantes :

  1. Demandez à votre famille et à vos amis d’investir dans votre entreprise

Beaucoup d’entrepreneurs comptent sur leurs amis et leur famille pour un investissement initial, généralement appelé “tour de financement”. Vous pouvez échanger du financement contre une participation dans votre entreprise en démarrage (c.-à-d. que votre cousin reçoit 4 % de l’entreprise après vous avoir donné 12 000 €). Vous pourrez également demander un prêt personnel (avec ou sans intérêt) ou même des dons.

restaurant-astuces-augmenter-ventes

  1. Faites une demande de subvention pour une petite entreprise.

Le gouvernement et les administrations locales proposent des programmes dédiés à l’aide et au financement des petites entreprises, notamment des prêts à faible taux d’intérêt, du capital de risque et des subventions. Il y a certaines conditions à l’octroi des prêts. Aussi, pour trouver les programmes auxquels votre entreprise est admissible, consultez les sites dédiés à cet effet.

  1. Utilisez une plateforme de financement par la foule.

Devenir entrepreneur consiste aussi à trouver du financement pour son business, et ce, par tous les moyens. Kick-starter, Indiegogo,.. et d’autres plateformes de crowdfunding vous permettent d’obtenir du soutien par le biais d’une campagne en ligne. Cette méthode ne génère pas seulement du capital, elle peut aussi vous aider à obtenir un retour d’information sur les produits et la notoriété de la marque.

  1. Sollicitez du capital de risque.

Les sociétés de capital de risque recherchent de jeunes entreprises en démarrage. Tout comme les investisseurs providentiels, les sociétés de capital de risque recherchent des investissements à haut risque et à rendement élevé. Les rendements qu’ils attendent dépendent de la maturité de votre démarrage. S’ils investissent juste avant que votre entreprise ne devienne publique ou ne soit acquise, un rendement 3X est bon. Mais si une société de capital-risque investit très tôt, elle cherche probablement à obtenir un rendement de 7 à 10 fois plus élevé.

 

  1. Utilisez une carte de crédit pour une option de paiement en espèces à court terme.


Ce n’est généralement pas une bonne idée d’utiliser votre carte de crédit pour payer vos dépenses d’affaires, à moins, bien sûr, que vous puissiez payer le solde. Parfois, vous n’avez pas le choix : vous avez besoin d’argent, et vite. Mais sacrifier votre pointage de crédit et accumuler des dettes de carte de crédit nuira à votre entreprise à long terme (sans parler de votre santé financière personnelle).

  1. Obtenez un microcrédit.

Vous ne pouvez pas faire une demande de prêt au cours de la première année de votre entreprise, car les prêteurs ne sont pas disposés à faire un tel investissement à haut risque. Toutefois, vous pouvez profiter du programme de microcrédit et opter pour les micro-prêteurs et les prêteurs à but non lucratif. Ces prêteurs recherchent souvent des entrepreneurs minoritaires ou qui ont besoins de financement. Leurs conditions sont généralement très équitables.

Devenir entrepreneur : Comment constituer votre entreprise en société ?


À un certain moment, vous devez décider si vous voulez constituer votre entreprise en société. En tant que propriétaire unique, vous et votre entreprise êtes considérés comme une seule et même entité.

Une fois que vous vous constituez en société, votre entreprise devient distincte de vous. D’un point de vue juridique, elle peut acheter et vendre des biens immobiliers, payer des impôts, poursuivre et être poursuivie en justice et établir des contrats.

Les avantages de la constitution en société


D’abord et avant tout, une société vous protège contre les dettes et les obligations de l’entreprise. Les créanciers ne peuvent généralement demander le remboursement qu’à partir des actifs de la société, et non de vos actifs personnels (comme votre maison, votre voiture, votre compte bancaire, etc.).

Vous n’êtes pas non plus légalement responsable des actions de la société. Par contre, en tant que propriétaire unique, toute personne qui poursuit votre entreprise vous poursuit en justice.

Avoir une société par actions vous permet de transférer des actions. Vous pouvez vendre une partie de votre participation dans une entreprise, la transférer ou la donner. Si vous voulez accepter des investissements externes ou faire appel à un partenaire, vous devez être en mesure de vous dessaisir.

Le statut de société vous donne également plus de crédibilité, ce qui vous aide à attirer des capitaux d’investissement.

Enfin, les sociétés peuvent déduire les dépenses d’entreprise normales avant d’attribuer le revenu.

Les inconvénients de la constitution en société


Elle crée un fardeau fiscal supplémentaire : vous devez déposer périodiquement une déclaration auprès de l’État et payer des frais annuels. Le processus peut être relativement long et l’embauche d’un avocat peut coûter de quelques centaines à quelques milliers d’euros.

Vous n’avez pas besoin de vous constituer en société parce que vous avez le choix entre une variété de structures d’entreprise. Mais si vous avez un cofondateur, que vous avez besoin d’un financement externe et que vous souhaitez une protection juridique, c’est une bonne idée.

Une fois que vous avez décidé de vous constituer en société, vous devez choisir entre devenir une société à responsabilité limitée (SARL) ou une société par actions.

J’espère que ce guide pourra vous servir de modèle pour démarrer votre propre entreprise et vous aura mieux appris comment devenir entrepreneur. 

restaurant-controler-achats

Ajouter commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1ère plateforme à destination des futurs porteurs de projets. Se lancer dans une aventure entreprenariale n’est pas chose facile. Que vous souhaitiez ouvrir un restaurant ou une boutique e-commerce, créer une marque (physique ou en ligne) nécessite un réel accompagnement. Nous vous proposons un programme complet pour vous lancer. Suivez-nous!

Vous voulez créer un produit alimentaire et le vendre sur internet? Par ici