Pitch

∗∗∗∗

Vous voulez créer un lieu de vie qui réunit un café et un endroit pour travailler dans un cadre innovant ? Le Pavillon des canaux était une maison abondonnée au bord du canal saint martin. Elle a été réaménagée en café et lieu de travail soit un « tiers-lieu ». 


La création et la mise en place du projet

Le pavillon des canaux fait partie des ces lieux, que l’on appelle tiers-lieu. Un troisième lieu de vie après le travail et la maison. On peut le qualifier de « coffice » (entre un café et un « office »), bar et restaurant, un endroit où l’on peut travailler ensemble, un lieu convivial de rencontre entre les internautes, les médias Internet et le public du quartier.

Le lieu laissé à l’abandon appartenait à la mairie et a été repris par l’agence artistique Sinny&Ooko. Ils sont à l’origine de l’imagination du concept à la mise en place de l’équipe opérationnelle. C’est eux qui ont fait de ce lieu, un endroit si magique (Ils sont aussi à l’origine de la Recyclerie, du Glaz’art, du bar a bulles, du divan du monde, du comptoir Général et de La machine du Moulin Rouge). Pour la décoration, ils font appel à deux agences : A way of looking pour le rez-de-chaussée et Les Précieuses Libellules pour le 1er étage.

Pour rendre ce lieu unique et atypique, qui est aussi un espace hybride donnant lieu à des expositions et des ateliers (Cours de yoga, atelier oenologie, atelier massage, …) Sinny & Ooko ont mis l’accent sur une déco originale telle une véritable maison. « Nous avons voulu garder l’âme de cette maison qui était le bureau et logement de fonction du directeur de l’inspection des canaux.

On a insisté sur le côté gourmand, frais et féminin tant sur la décoration que sur nos cartes de bar et de restauration. Et pour le côté broc et vintage, c’était imposé aux agences, cela fait parti des valeurs qu’on aime mettre en avant, de redonner vie aux choses, de la même manière qu’on a redonné vie à cette petite maison abandonnée ! On leur a aussi demandé de chiner les meubles et la vaisselle au maximum (Emmaüs, Le bon coin, Ebay..) car c’était l’esprit souhaité. »

Les escaliers ont par exemple été décorées par Elise Cavard de l’agence Les Précieuses Libellules, elle a trouvé un système simple et visuellement efficace pour donner envie aux visiteurs de monter à l’étage.

On prend ainsi place dans un confortable fauteuil installé dans la chambre d’ami ou bien autour d’une table dans la salle à manger ou encore dans la baignoire de la salle de bains et on sirote un bon café qui vient de chez Lomi.

Quand à l’originalité des facades extérieures et intérieurs, elles ont été confiées en 2014 aux street-artistes AlëxOne et Supakitch à l’occasion du Converse CLashWall. ClashWall, c’est un projet artistique collaboratif pensé par Converse qui donne la possibilité aux internautes de proposer leurs idées en faisant part de leurs inspirations aux deux artistes qui ont la charge de re-looker un lieu dédié. Allemagne, Afrique du Sud, Australie, Indonésie… ClashWall est un rendez-vous street art d’échelle internationale. Et en mai 2014, ClashWall débarquait à Paris pour la première fois. Pendant douze jours, les artistes Alëxone et Supakitch, guidés par les idées des twittos, ont donné des couleurs au Pavillon des Canaux.

Aujourd’hui les expositions des artistes ne sont malheureusement plus sur la facade mais Sinny&Ooko sont constamment à la recherche de nouveaux talents pour repeindre leurs facades.


Le financement du projet

« Le financement du projet a été réalisé à l’aide d’un prêt bancaire mais aussi un apport en trésorerie issu des actionnaires. Et pour les difficultés, en réalité il n’y en a pas vraiment eu! » Comme ça c’est dit….mais c’est rarement le cas. La plupart des porteurs de projet font face à de réelles difficultés pour réussir à obtenir un financement. Ici, on se trouve dans une configuration particulière, car d’importants actionnaires ont investit dans ce projet. Donc aucune difficulté à ce que cela devienne vite rentable, qui plus est, le concept plait à tout type de clientèle.


Le positionnement marketing

« Nous voulions ouvrir ce lieu au public de quartier, en faire un vrai lieu de vie, un tiers lieu, où il se passe des choses différentes et où les publics se croisent. La clientèle est donc assez diverse et variée, familiale, de tout âges mais aussi féminine. Ce qui nous différencie réellement des autres, c’est notre état d’esprit « comme à la maison » au Pavillon des Canaux. »


Les résultats

Quant à nos résultats, oui nous sommes plutôt satisfaits, la maison est toujours remplie, et la terrasse aussi dès que les beaux jours arrivent! C’est plus de 150 000 visiteurs pendant l’été. Il y a encore plein de choses à faire au pavillon, s’ouvrir un peu plus au quartier, faire des partenariats avec d’autres collectifs… »


Résumé 

Concept :

  • Idée : Créer un espace hybrde, tiers lieu dans un lieu abondonné. 
  • Local : Un local donné par la mairie.
  • Communication : Réseaux sociaux / bouche à oreille
  • Resultats : Plus de 150 000 clients en été
  • Site Web : http://www.pavillondescanaux.com/ 

Business partenaires: 

Le Pavillon des Canaux