Beaucoup de gens désirent lancer une ligne de vêtements ou une marque de vêtements. Après tout, à quel point cela pourrait-il être difficile ? La vérité, c’est que les marques de vêtements connaissent du succès en partie parce qu’elles sont créées par des gens qui sont passionnés par la mode et qui connaissent les tendances du moment. Mais une marque de vêtements à besoin de plus qu’un design original pour se démarquer de la concurrence et devenir une entreprise prospère, elle a aussi besoin d’un dirigeant qui œuvre derrière pour la faire connaitre. Comment créer sa marque de vêtements ? En maîtrisant entre autres le marketing, la fabrication et la vente au détail, mais aussi en ayant un bon flair et une longueur d’avance sur ce que seront les tendances de demain.

Shira Sue Carmi, fondatrice de Launch Collective, nous rappelle que le lancement d’une marque de vêtements est aussi important que l’art : la mode est étonnante dans la façon dont elle équilibre l’art et le commerce, mais c’est un commerce. Ne démarrez pas une entreprise parce que vous voulez faire du design, démarrez une entreprise parce que vous voulez démarrer une entreprise.Alors, êtes-vous styliste de mode ou entrepreneur ? Vous pouvez également être une combinaison des deux.

Si vous êtes prêt à démarrer une entreprise de mode (à temps partiel ou à temps plein), ce guide complet va vous aider à démarrer votre activité. Étape par étape, nous allons vous offrir les meilleurs conseils pour lancer votre propre marque de vêtements ou votre première ligne de vêtement, et ce, à partir de zéro.

  • Développez votre marque
  • Définissez votre business plan
  • Calculez les besoins de l’entreprise
  • Construisez une présence sur le web
  • Planifiez votre première collection
  • Préparez la fabrication de votre ligne de vêtements
  • Créez un plan commercial
  • Passez le mot
  • Trouvez des partenaires ou des investisseurs
  • Trouvez l’aide qu’il vous faut

Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose un programme en 10 semaines pour se lancer et vivre la vie dont vous rêvez avec :

  • Une formation complète (texte, audio & vidéo)
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

 

  1. Développez votre marque de vêtements

Créer sa marque de vêtements ou sa ligne de vêtements ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut commencer par développer l’identité de votre marque. Votre marque est l’identité publique de votre entreprise et idéalement, elle devrait incarner ses meilleurs attributs.

L’identité de la marque ne peut être sous-estimée surtout dans le monde de la mode. Nos choix vestimentaires sont l’une des manières qui nous permettent de définir notre identité, tant pour nous-mêmes que pour le monde. Par conséquent, les marques que nous choisissons de porter et les étiquettes apposées sur nos vêtements deviennent une extension de ce que nous sommes et de comment nous nous voyons.

Dans son interview « Building a Startup Clothing Brand in a Fast Fashion Economy », Fabrizio Moreira, un homme d’affaires équatorien, a énoncé que la génération Millenium a établi un lien authentique avec les marques de vêtements modernes. Ils veulent une « expérience » de marque, ils veulent de l’authenticité. Il s’ensuit donc que le fait d’avoir un message qui fait écho auprès de ces consommateurs, et de rester authentique à ce message, est l’une des rares façons de percer dans l’industrie impitoyable de la mode impitoyable surtout si l’on est une petite marque qui veut pénétrer le marché.

Donc avant de penser à concevoir votre première ligne de vêtements, posez-vous les bonnes questions :

  • Quelle identité est-ce que je veux que ma marque de vêtements projette ?
  • Qui voudra porter mes vêtements ?
  • Qu’est-ce que les clients peuvent obtenir de ma marque de vêtements qu’ils ne peuvent obtenir ailleurs ?
  • Qu’est-ce qui rend mes vêtements uniques ? Est-ce que c’est haut de gamme ?
  • Quelle est la partie la plus importante de l’expérience de mon client ?


Vos réponses à ces questions vont vous aider à constituer le cœur de votre marque et toutes les décisions à venir concernant l’image de la marque devraient s’appuyer sur ces réponses. Le nom de votre entreprise, votre logo et la conception de votre site web devront tenir compte de ces réponses.

Interrogé sur le succès de la marque Bad AF Fashion, une startup de mode, Moreira cite que la clé de leur succès vient de leur identité de marque qui a trouvé écho auprès de leurs clients cible. Ils ont su rester authentiques à cette identité et ont su comment la communiquer au public visé.

Prenez donc le temps de penser à votre marque dès le départ. La mode est une industrie passionnante qui évolue rapidement. Vous avez peut-être de nombreuses idées d’affaires, mais il est important que vous vous concentriez sur une seule.

VOIR PLUS: Créer sa propre marque : 7 étapes à suivre!

  1. Définissez votre business plan

Avant de créer sa propre marque de vêtements, vous devrez commencer par réfléchir aux détails de création et de gestion d’une entreprise de vêtements. Du choix d’une structure d’entreprise de mode à l’établissement des prix, l’octroi de licences et de permis au plan d’affaires… Il y a beaucoup à penser.

Tout d’abord, vous devrez choisir la structure juridique de votre nouvelle entreprise de vêtements. Entreprise individuelle ou SARL ? Incorporer de nouveaux investisseurs ou opter pour un partenariat ? L’entreprise individuelle est le type d’entreprise le plus simple à créer. Vous êtes le seul propriétaire de l’entreprise et, à ce titre, vous êtes seul responsable de l’actif et du passif accumulés par l’entreprise. Bref, c’est le type de structure le plus indiqué pour une activité qui vient de démarrer.

Si vous souhaitez un peu plus de protection, une SARL (ou une société à responsabilité limitée) pourrait mieux vous convenir. La structure d’entreprise de la SARL offre les caractéristiques d’une société à responsabilité limitée associés aux caractéristiques d’une société par actions.

Après avoir déterminé la structure juridique de votre entreprise, vous devrez remplir les documents nécessaires pour le lancement de votre activité. Certains types d’entreprise requièrent pour leur ouverture certaines formes de licence. Pour en savoir un peu plus sur le sujet, il est intéressant de s’informer auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) de votre département ou à la chambre de commerce et d’industrie (CCI).

Les détails juridiques sont réglés ? Il est temps de réfléchir aux particularités de votre entreprise. Toby Nwazor, entrepreneur et collaborateur, préconise la création d’un plan d’affaires : tout entrepreneur expérimenté sait qu’une entreprise sans plan d’affaires est comme un poisson sans eau. Le plan n’a pas besoin d’être long au début. Il devrait plutôt être d’une ou deux pages, identifiant les éléments clés de la stratégie d’affaires de la ligne de vêtements à suivre.

Votre plan devrait comprendre au minimum un énoncé sur votre marque de vêtements, une description générale de vos produits et une stratégie sur la façon dont vous prévoyez les vendre. Dans un plan d’affaires détaillé, vous devrez mentionner votre structure de prix, mais aussi le budget dont vous aurez besoin pour le lancement de votre affaire. Le document servira par la suite d’appui pour une demande de prêt ou pour attirer de nouveaux investisseurs.

Planifiez à l’avance toutes les considérations juridiques et logistiques nécessaires et vous créerez une base solide pour le succès futur de votre marque de vêtements.

VOIR PLUS: Ouvrir son entreprise : Découvrez notre guide complet pour se lancer!

  1. Faites le point sur les chiffres

Quand on démarre une nouvelle entreprise, il est important de comprendre « les chiffres », mais il faut savoir que les chiffres n’ont pas la même importance pour toutes les entreprises. Pour une entreprise de mode, il est important de suivre en continu les ventes et les profits, mais avant cela, vous devrez calculer les frais de démarrage.

Pour une ligne de vêtements, ces coûts comprendront :

  • Le design de votre marque (logo, cartes de visite et site web)
  • Les droits de licence ou de permis
  • Les dépôts de garantie et la location d’un lieu de travail physique si vous prévoyez louer votre propre espace de travail
  • Les coûts d’infrastructure de base tels que les services téléphoniques et Internet, les logiciels de facturation, etc.
  • Les frais de marketing et de publicité
  • Les outils de couture ou de conception (machines à coudre, ciseaux, règles, accessoires d’impression sur tissu, etc.)
  • Les matériaux pour votre première collection (tissus, accessoires et décors d’embellissement)
  • Le salaire horaire pour couvrir votre temps de conception et de construction
  • Le salaire des employés/collaborateurs

Une fois que vous avez établi le budget nécessaire au lancement de l’activité, comparez-le avec les fonds dont vous disposez réellement. Dès lors que vous savez combien il vous en coûtera réellement pour démarrer, comparez cela avec les fonds dont vous disposez. Planifiez ensuite la façon dont vous allez gérer la finance de votre entreprise.

Si vous commencez une ligne faite main, pensez à calculer combien de mètres de tissu sont nécessaires pour fabriquer vos vêtements afin de pouvoir en acheter suffisamment et de rentrer dans vos comptes. Si vous préférez vous lancer dans le prêt-à-porter, pensez à opter pour des articles de qualité, mais à de bons prix. En déterminant le coût de la création de la collection en amont, vous pourrez planifier le bon déroulement de votre projet et mieux repenser aux prix, que cela concerne le coût de production ou le prix de vente.

Pour créer une stratégie de prix intelligente et efficace, vous devez commencer par savoir combien il vous coûte de produire vos vêtements (coût par unité ou « CPU »). Les experts en financement des petites entreprises de Bond Street expliquent : la plupart des entreprises du secteur de l’habillement utilisent une stratégie de prix fondée sur les coûts, dans laquelle le coût final pour le consommateur provient en fin de compte du coût de production de produit. Mais, le CPU n’est qu’un point de départ. Il est important d’inclure le coût d’exploitation de votre entreprise (et un certain profit !) dans le prix de vos vêtements. Sinon, il sera difficile de maintenir votre entreprise à flot dans le temps.

Vous rêvez peut-être de posséder votre propre boutique de mode, de créer votre marque de vêtements et de voir un jour vos créations présentées dans l’une des boutiques de luxe dans le Marais ? Avant d’aller aussi loin, commencez par établir les bases de votre business et définir les prix. Toby Nwazor du magazine Entrepreneur vous recommande de viser des prix de 30 % à 50 % supérieurs à vos dépenses afin de vous assurer un profit. Après tout, le profit est essentiel au succès de votre entreprise.

Une fois que vous avez fait le calcul, il est temps de commencer à considérer les autres aspects à savoir les prix pratiqués par les concurrents et la valeur perçue. Pour rappel, la valeur perçue correspond au montant qu’un client pense qu’un produit vaut et les prix de votre concurrent font partie de cette perception.

Vos clients potentiels n’achètent pas uniquement chez vous, ils font aussi leurs achats chez vos concurrents et ils savent exactement combien coûtent les produits qu’ils souhaitent acheter. Consciemment ou non, ils recueillent également des données sur ce qu’ils pensent qu’un produit comme le vôtre devrait coûter, cela signifie que vous devez être au courant des prix pratiqués par vos concurrents pour les mêmes produits. Cela vous permettra de ne pas proposer vos produits soit trop cher, soit à des prix trop bas. Vous pourriez avoir l’impression que vos produits valent plus que ceux de vos concurrents ou que vous voulez les vendre à un prix plus élevé et c’est tout à fait normal, mais avant de vous lancer, soyez-sûr que cela ne va pas nuire à votre marque.  

Lorsque vous créez votre marque de vêtements, sachez que l’apparence de vos produits a aussi un grand rôle à jouer dans le succès de votre entreprise. Une chemise bon marché qui a l’air fantaisiste peut trouver grâce aux yeux de certains clients tandis que d’autres exigeront une chemise de belle facture. Tous les goûts sont dans la nature et la plupart des clients n’ont aucune idée du temps, de l’argent ou des efforts qu’exige la fabrication de tel ou de tel vêtement. Aussi, veillez à définir dès le début vos clients cibles, cela vous permettra par la suite de mieux choisir les articles que vous allez mettre en vente.

Votre image de marque peut également influencer la façon dont votre produit sera perçu. Un logo élégant et un positionnement de marque haut de gamme conduiront à une valeur perçue plus élevée que le positionnement d’une marque au rabais. N’oubliez donc pas de tenir compte des prix de votre marque et de ceux de vos concurrents lorsque vous élaborez votre propre stratégie de prix, mais aussi de tenir compte de la catégorie dans laquelle vous allez situer votre marque (haut de-gamme, entrée de gamme, bas de gamme).

VOIR PLUS: Devenir entrepreneur : Comment faire ?

  1. Construire une présence sur le web

Votre site web est l’un des ambassadeurs les plus importants de votre ligne de vêtements. Comme vous le savez, il est presque impossible aujourd’hui de toucher un maximum de clients sans avoir un site web. Cela vaut aussi bien pour les grandes, moyennes et petites entreprises, mais surtout pour les jeunes entreprises qui essaient de pénétrer un marché concurrentiel.

Une étude récente montre que 97 % des consommateurs font des recherches en ligne avant de faire leurs achats. Aussi, lorsque vous prévoyez de créer votre marque de vêtements, pensez à créer un site web qui sera au cœur de votre stratégie marketing et de branding. Le site web servira de site vitrine pour votre ligne de vêtements.

Commencez par vous assurer que la conception de votre site web incarne vraiment votre marque. Les visiteurs devraient être en mesure de comprendre qui vous êtes et qu’incarne votre marque dès leur arrivée sur le site. La conception visuelle de votre site web et votre texte marketing devraient ainsi projeter la voix et l’identité de votre marque. Voici quelques suggestions à cet effet :

  • Utilisez les couleurs de votre marque.
  • Mettez bien en évidence votre logo.
  • Rédigez votre texte en pensant à votre public cible.
  • Mettez en valeur l’esthétique de votre design de mode.


En plus d’être l’ambassadeur de la marque, votre site web est aussi un excellent moyen de dévoiler vos créations de vêtements à un large public. Envisagez par exemple de partager un lookbook en ligne présentant vos créations ainsi que l’ensemble des produits que vous proposez à la vente. Cela permettra à votre public de découvrir le style que votre marque défend et de leur donner la chance de s’identifier à vos créations. Si votre collection trouve un écho auprès des visiteurs alors il y a de fortes chances qu’ils achètent vos articles ou, du moins, qu’ils le souhaitent. Vous pouvez également intégrer une boutique en ligne à votre site web, cela facilitera les achats. Enfin, sachez qu’une conception de site web solide donnera de la crédibilité et de la légitimité à votre entreprise.

VOIR PLUS: Comment vendre sur internet ? Notre guide ultime pour vous aider à vous lancer!

  1. Planifiez votre première collection

Créer votre marque de vêtements suppose de mettre en avant votre créativité et vos talents. La planification de votre première collection fait partie intégrante du processus alors il ne faut pas la rater. Avant même de pouvoir considérer les détails des modèles de votre première collection, vous devez décider quel type de ligne de vêtements vous allez créer et proposer en premier lieu à vos clients.

Il existe de nombreux modèles différents pour les entreprises de mode. Voici quelques-unes des plus populaires :

Impression à la demande

Ce modèle d’affaires fait appel à un tiers pour imprimer et expédier des vêtements préexistants en gros (comme des t-shirts, des sweats à capuche ou des leggings) à vos clients. Vos motifs ou impressions personnalisés sont appliqués sur le vêtement approprié, puis expédiés à vos clients au fur et à mesure que les commandes arrivent. Ainsi, vous n’avez pas besoin d’entreposer des stocks ou de gérer les commandes en attente. C’est l’un des modèles d’affaires les plus faciles à mettre en place, mais il génère également les revenus les plus faibles, car une grande partie de vos bénéfices est reversée au tiers qui exécute vos commandes.


La vente en gros

Les entreprises de vente en gros sur mesure achètent des vêtements préfabriqués et personnalisent ensuite les vêtements à la main. Vous pouvez imprimer, appliquer, broder ou embellir les vêtements existants selon vos envies. Ce modèle nécessite du temps et des investissements financiers. Vous devrez acheter les vêtements à l’avance et payer les matériaux et la main-d’œuvre pour les personnaliser. Vous devrez également stocker des stocks et honorer vos propres commandes. Cependant, vous gagnerez une plus grande part puisqu’il n’y a pas de tiers à payer.


Le label privé

C’est le modèle d’affaires auquel la plupart des gens pensent lorsqu’ils envisagent de lancer leur propre ligne de vêtements. Vous concevrez vos propres vêtements et les ferez ensuite fabriquer selon vos spécifications. Ce modèle vous obligera à magasiner et à acheter les tissus et les accessoires nécessaires à la fabrication de vos vêtements. Vous devrez également avoir un endroit où entreposer votre stock et remplir vos propres commandes.


La mode sur mesure

La mode sur mesure peut être le modèle d’affaires le plus risqué. Les vêtements sur mesure sont faits à la main pour s’adapter à chaque client. Ce niveau de détail exige beaucoup de temps et de main-d’œuvre et son exécution est coûteuse. Cela signifie que chaque pièce aura un prix très élevé, le genre de prix qui n’est vraiment accessible qu’aux plus aisés. Cela limite votre type de clients potentiels. Cependant, si vos créations attirent l’attention d’une clientèle fortunée, votre entreprise pourrait prendre son envol.


Choisissez votre créneau

Une fois que vous savez si vous allez créer une collection sur mesure ou que vous préférez opter pour l’impression à la demande, vous pourrez adapter votre offre et cibler des clients spécifiques.

Quel genre de vêtements allez-vous proposer sur votre site e-commerce? Votre ligne de vêtements est-elle une marque de sportswear ? Ou proposerez-vous de la lingerie d’inspiration rétro ? Allez-vous créer une marque de vêtements pour hommes, pour femmes ou pour les deux ? Il est essentiel d’identifier le créneau de votre ligne de vêtements avant de concevoir votre première collection.

Il est impossible et surtout coûteux d’essayer de plaire à tout le monde et d’être sur tous les fronts. Vous aurez plus de chances de réussir si vous concevez des produits spécifiques pour des personnes spécifiques. Alors, décidez très tôt qui est votre public cible et quels seront les produits qui constitueront le cœur de votre ligne de vêtements.

Voici quelques niches à considérer :

  • Vêtements de sport
  • Vêtements de luxe pour femmes
  • Vêtements de luxe pour hommes
  • Vêtements décontractés pour femmes
  • Vêtements décontractés pour hommes
  • Maillots de bain
  • Vêtements de nuit
  • Lingerie


Quel que soit le créneau que vous choisissez, assurez-vous d’en être passionné. Cette passion se traduira dans vos créations et votre public appréciera et embrassera l’authenticité de votre marque de vêtements.

Créez votre première collection


Une fois que vous avez choisi le bon modèle d’affaires et le bon créneau pour votre ligne de vêtements, il est temps de commencer à penser aux vêtements eux-mêmes. Votre première collection doit refléter l’essence même de votre ligne de vêtements et présenter correctement le design que vous souhaitez véhiculer. Vous pouvez vous diversifier et aurez tout le temps d’explorer de nouvelles directions plus tard, mais votre toute première collection doit suivre une certaine ligne directrice à savoir l’image de marque que vous souhaitez partager.

Il n’est pas nécessaire de vous perdre dans des styles qui ne cadrent pas avec ce que vous voulez vendre. Soyez fidèle à vous-même en tant que designer et n’ayez pas peur d’être unique. L’unicité et l’authenticité sont les éléments qui contribueront à différencier votre ligne de vêtements des concurrents dans le marché ultra concurrentiel qu’est le secteur de la mode.

VOIR PLUS: Monter une entreprise : Un guide complet pour se lancer!

  1. Préparez la fabrication de votre ligne de vêtements

À moins que vous n’ayez personnellement l’intention de coudre vous-même tous les vêtements que vous vendez, un modèle d’affaires qui serait impossible à mettre en place sur le long terme, vous devrez considérer la manière dont votre collection sera fabriquée. Collaborez avec un fabricant, c’est un partenaire de choix qui vous aidera à faire de vos idées, une réalité. Reste à bien le choisir.

Que vous démarriez une nouvelle entreprise de vêtements ou que vous dirigiez déjà une marque de vêtements et que vous souhaitiez lancer une nouvelle ligne de vêtements, il se peut que votre fabricant actuel ne convienne pas à la nouvelle gamme. C’est souvent le cas, par exemple, si vous avez commencé avec des t-shirts et que vous cherchez maintenant à produire une ligne de prêt-à-porter plus personnalisée. Vous pourrez commencer par vous renseigner auprès de diverses usines pour trouver laquelle répond au mieux à vos besoins et rentre dans vos budgets. En effet, n’oubliez pas que vous devez vous assurer de maintenir des marges bénéficiaires saines pour votre entreprise et que la fabrication représentera un pourcentage important de votre budget.

Il y a un livre formidable à ce sujet du fondateur de Nike, Phil Knight – Shoe Dog. Dans le livre, Knight écrit sur la façon dont il a trouvé les partenaires parfaits pour la fabrication de chaussures Nike et ses déboires avec les partenaires qui ne cadraient pas avec les besoins de l’entreprise. Avant d’entrer en contact avec des partenaires de fabrication potentiels, vous devrez mettre de l’ordre dans votre propre entreprise. Anna Livermore, fondatrice de la société de conseil en mode chez V. Mora, recommande de compléter la liste suivante avant de s’adresser aux fabricants.

  • Déterminez un budget réaliste et honnête.
  • N’engagez pas trop de fonds que vous n’avez pas.
  • Renseignez-vous sur le calendrier de fabrication afin de pouvoir planifier en conséquence.
  • Préparez vos ressources de conception (échantillons de tissus, échantillons cousus et pack ou enduits techniques).

Lorsque vous communiquez avec un fabricant pour la première fois, il vous posera des questions auxquelles vous devriez être en mesure de répondre. Si vous prenez le temps d’établir votre budget, de comprendre le calendrier de production et de connaître vos dessins à fond, vous serez prêt pour eux. Quand vous serez prêts à les rencontrer, restez professionnels et courtois, ce sont des qualités incontournables pour séduire et convaincre.

Jennifer Philbrook, cofondatrice de Stitch Method, conseille de considérer la rencontre comme une réunion de partenaires. Si de votre côté, vous cherchez à savoir si cette usine correspond bien à votre marque, eux aussi cherchent aussi à savoir si votre marque correspond bien à la leur ! Vous ne pouvez pas d’emblée supposer qu’ils veulent automatiquement travailler sur votre projet.

Bien sûr, le fait d’entrer dans cette réunion bien préparée contribuera grandement à convaincre le fabricant que vous êtes un prospect valable. Il est impératif que vous sachiez que les fabricants aiment les designers qui connaissent vraiment leur métier et qui ne se lancent pas à l’aveugle sous une impulsion. De même, rien n’est plus ennuyeux pour un fournisseur ou un fabricant qu’un concepteur qui a beaucoup trop d’idées et qui ne comprend pas le processus de fabrication par lequel ces idées seront mises en pratique. Une fois que vous aurez choisi votre fabricant, pensez à commander quelques échantillons avant de vous engager dans une commande à grande échelle. Cela vous permettra d’évaluer la qualité et la rapidité de leur travail. Par exemple, si vous faites de la sérigraphie sur vos vêtements, examinez la qualité de l’impression. Examinez également les étiquettes pour vous assurer qu’elles contiennent les renseignements dont vous avez besoin. Une fois que vous aurez évalué toutes vos options et examiné les échantillons, choisissez le fabricant qui répondra le mieux aux besoins de votre entreprise.

VOIR PLUS: Travail à domicile : pourquoi est-ce recommandé aux entrepreneurs ?

  1. Créez un plan de vente

Dès lors que vous pensez créer à votre marque de vêtements, vous devrez créer un plan de vente. Après avoir réglé les questions de fabrication de vos vêtements, élaborez un plan marketing et réfléchissez à la façon dont vous allez vendre votre nouvelle ligne de vêtements.

Où prévoyez-vous vendre votre ligne de vêtements ? Dans une boutique en ligne ou un magasin de vêtements en ligne ? Sur un marketplace, dans une boutique spécialisée ou dans des boutiques locales qui proposent des articles vestimentaires différents ? C’est une bonne idée de considérer les avantages et les inconvénients de chaque option avant de prendre une décision. C’est là que les études de marché peuvent vous aider, car toutes les options de vente ne seront pas toujours rentables ou pratiques.

Vous devrez commencer par élaborer une stratégie globale de marketing et de vente ainsi qu’une liste de tâches qui va vous aiguiller au quotidien dans la réussite de votre projet de création de ligne de vêtements. Sachez que la vente d’une ligne de vêtements sur une boutique en ligne est moins chère et moins exigeante en main-d’œuvre que la création de votre propre magasin physique. Il n’y a pas de loyer mensuel, pas d’hypothèque ou d’impôt foncier à payer ni de luminaires et d’articles de décoration à acheter. Il est aussi relativement facile de se créer une bonne visibilité web de nos jours et ainsi, faire connaitre son e-commerce sans forcément avoir beaucoup de connaissances techniques.

La plupart des services de conception de sites web offrent des packages intéressants et certaines plateformes telles que le Shopify ont été conçues spécialement pour le commerce électronique. Avant de vous laisser séduire par ces services, sachez que les modèles de sites e-commerce qu’ils proposent sont pour la plupart des modèles standards et auxquels toutes les autres marques de mode peuvent accéder. Rappelez-vous à quel point votre image de marque unique est importante et à quel point il est impératif de vous démarquer de la concurrence pour vous créer une bonne base de clientèle. Il ne suffit pas d’avoir un site web, il faut que le design de celui-ci soit unique réponde à votre ADN et qu’il puisse mettre en valeur vos produits et votre marque.

Tout comme votre logo, votre design web devrait être en cohérence avec votre marque personnelle. Un site web bien conçu développera et soutiendra les valeurs et les traits de personnalité que vous avez identifiés comme étant essentiels à votre entreprise. Si la conception de sites web ne fait pas partie de vos nombreuses compétences, confiez la tâche à des designers professionnels qui vous assurent un design unique et des fonctionnalités de choix. Des services comme WooCommerce, Magento et Open Cart vous permettent également de créer un site web original qui s’adaptera aisément à vos besoins.

Si vous souhaitez avoir en parallèle un magasin physique, vous devrez compter avec un investissement plus conséquent. Pourquoi ne pas commencer par vendre vos créations dans des boutiques qui existent déjà avant de faire le grand saut et d’ouvrir votre propre magasin ? Si vous retenez cette dernière option, pensez à choisir des boutiques qui correspondent à votre identité de marque et à votre marché cible. Si vous concevez des selles en cuirs pour les passionnés de moto, vous pourrez par exemple éliminer la boutique en bas de la rue qui se spécialise dans les pantalons de yoga. Cependant, si vous faites des choix judicieux, il y a de fortes chances que votre public cible y achète déjà des vêtements et prendra plaisir à découvrir vos produits.

Une fois que vous avez ciblé les boutiques avec lesquelles vous aimeriez vous associer, l’étape suivante consiste à commencer à penser comme un détaillant. Philbrook de Stitch Method a partagé ce conseil dans son article « 5 choses que j’aurais aimé que quelqu’un m’ait dit avant que je commence ma ligne de vêtements » : si vous prévoyez vendre en gros à des boutiques, il est important que vous ayez un stock de marchandises prêtes à être vendues pendant la bonne saison. Vous devez également établir un calendrier de production afin d’expédier dans les temps vos produits aux magasins ou aux clients et de vous assurer que vos produits seront en vente pendant la bonne saison.

Petite astuce : planifiez toujours vos rendez-vous avec les boutiques à l’avance. Dans le commerce de détail, le client passe toujours en premier, alors oubliez les visites impromptues sans rendez-vous.

VOIR PLUS: Entrepreneuriat: Définition & méthode!

  1. Faites passer le mot

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est que vous avez maintenant une idée de comment créer votre marque de vêtements. Vous avez également déjà dû revoir toutes les questions commerciales et légales, avoir rédigé votre plan d’affaires et trouvé un partenaire manufacturier qui produit vos vêtements. Il est maintenant temps de vous concentrer sur la promotion de votre entreprise de vêtements et de votre nouvelle ligne de vêtements. Reste ensuite à trouver des clients potentiels.

Une bonne façon de commencer est de dresser une liste des éditeurs de mode et des médias locaux (radio, télévision et blogs en ligne). Lorsque vous êtes prêt à lancer votre marque de vêtements ou votre ligne de vêtements, vous pouvez aviser ces ressources par communiqué de presse pour qu’ils fassent ensuite de la pub pour votre marque. Pensez d’ailleurs à créer un dossier de presse complet que vous allez donner à la presse.

L’autre outil de marketing incontournable pour s’assurer la promotion de votre ligne de vêtements, c’est le partage de visuels de qualité. Si vous débutez dans le secteur, vous pourriez être tenté de les prendre vous-même, ce qui serait un tort. Des photos floues ou mal éclairées peuvent en fait nuire à votre marque donc si possible, engagez un photographe professionnel pour obtenir des photos professionnelles.  Comme ces images seront utilisées sur votre site web, dans le marketing des médias sociaux et dans des publicités, assurez-vous d’avoir des visuels de qualité. Ainsi, vous pourrez vous assurer de toucher le maximum de clients potentiels. Pour réussir à faire de jolies photos, assurez-vous que vos créations soient bien mises en avant, priorisez la simplicité et pensez à créer à faire de belles compositions en réduisant les accessoires et les éléments de fond.

Profitez au maximum de la visibilité que vous offre le marketing des médias sociaux. Les réseaux sociaux vous permettent de tenir facilement vos clients au courant de vos nouveaux produits, des politiques du magasin et des ventes. Ils vous permettent également d’établir un rapport social avec vos clients actuels tout en établissant de bonnes relations avec vos futurs clients. Maintenir un minimum une présence sur Twitter et Facebook vous aidera à bâtir un public de fidèles. Et pensez aux micro-influenceurs, qui peuvent aussi vous aider à lancer votre marque et à faire connaitre vos produits. Faites en sorte que les visiteurs puissent facilement voir ce que votre marque de vêtements vaut en leur présentant par exemple votre lookbook dans un album sur Facebook.

L’une des principales raisons pour lesquelles les clients préfèrent acheter auprès d’une jeune marque plutôt que chez un grand détaillant, c’est qu’ils s’identifient plus aisément à la première une fois en connaissance de leur histoire. Utilisez vos comptes Facebook et Twitter pour faire connaitre votre histoire.  Enfin, songez à organiser une soirée de lancement pour créer l’enthousiasme et l’intérêt autour de votre marque et de votre ligne de vêtements. Dans un article pour Inc. Magazine, Francis Arden, partenaire d’Aston Models, vous donne quelques conseils pour que votre soirée de lancement soit un spectacle mémorable :

Créez votre liste d’invités

Pensez à inclure les éditeurs de mode, des représentants de la presse locale, des propriétaires de boutiques locales, des acheteurs potentiels, des influenceurs et toute sorte de grandes personnalités dans votre liste d’invités.

Réservez un jour libre

Pensez à organiser votre soirée un jour où aucun autre évènement majeur dans l’industrie de la mode n’est organisé dans la ville. Si c’est le cas alors vous courez le risque de ne pas avoir beaucoup de gens dans votre fête surtout si l’autre soirée est organisée par une marque déjà connue.

Organisez votre événement à un endroit intéressant

Réservez un lieu spécial pour votre évènement. Ne choisissez pas au hasard, choisissez un emplacement qui correspond à vos envies et que vous pourrez décorer afin qu’on y ressente d’emblée le style de la marque.

Offrez un cadeau à vos invités

Les gens adorent les petits cadeaux et surtout lorsqu’ils sont gratuits. Si votre budget le permet, pensez à offrir un cadeau réfléchi et pertinent à vos invités, vous ferez une bonne impression. Un t-shirt de la marque pourrait être un bon cadeau ou une pièce crée tout particulièrement pour l’occasion et que vous pourrez proposer comme lot pour une tombola. Si votre budget est plus serré, Arden vous suggère de proposer un open-bar pour une partie limitée de la soirée à vos clients. Tout le monde aime les opens-bars et ainsi, vous pouvez programmer l’heure à laquelle vous voulez que la majorité de vos invités arrivent.

VOIR PLUS: Comment créer une marque : Le guide complet pour se lancer!

  1. Comment trouver des partenaires ou des investisseurs

Pour une entreprise qui vient de démarrer et qui se demande comment créer sa marque de vêtements, l’un des plus grands défis est d’épargner suffisamment de capital pour soutenir et faire croître l’entreprise. Dans un monde parfait, nous pourrions tous financer nos propres entreprises sans aucune aide extérieure. Mais la vérité, c’est que la plupart des gens ne peuvent pas le faire seuls. C’est là que les partenaires commerciaux ou les investisseurs extérieurs peuvent faire une réelle différence.

Comme pour tout aspect de votre entreprise, commencez par réfléchir sérieusement à la question. Voici quelques questions pour vous aider à commencer :

  • Qu’est-ce que je veux tirer de ce partenariat ou de cet investisseur ?
  • Dans quelle mesure est-ce que je veux qu’ils soient impliqués dans les processus de prise de décision ?
  • Suis-je à la recherche d’une relation à long terme ou à court terme ?


Dans toute collaboration, il est important de savoir ce que vous espérez gagner. Les relations avec les partenaires et les investisseurs peuvent prendre de multiples formes. Vous cherchez simplement quelqu’un pour investir du capital ? Ou êtes-vous à la recherche de collaborateur, de quelqu’un avec qui partager les coûts, ou d’une association réussie avec une marque établie ? Vous seul savez ce qui est le plus utile pour votre entreprise. Mais, vous devriez absolument connaître vos objectifs avant de rencontrer un partenaire ou un investisseur potentiel.

Une fois que vous avez déterminé quels sont vos objectifs relationnels, il est temps de commencer à réfléchir au type de collaboration qui vous permettra d’atteindre ces objectifs. Il n’y a pas longtemps, avoir des investisseurs providentiels et des investisseurs en capital de risque étaient recommandés pour s’assurer le succès de son entreprise. Mais depuis, d’autres solutions comme le financement participatif ou le crowdfunding sont apparues.

Le crowdfunding


Les sites de crowdfunding comme Kickstarter et Indiegogo offrent l’opportunité de collecter des fonds auprès du public. Ces projets de collecte de fonds sont faciles à mettre en place et vous permettent de lever des fonds sans qu’aucun investisseur ou partenaire ait d’influence sur votre entreprise de vêtements. Toutefois, vous devrez tenir toutes les promesses faites à vos bailleurs de fonds.

Les rapports font état d’une augmentation constante des investissements financés par ce type de solution depuis la grande récession de 2008. Dans une étude récente sur l’industrie du crowdfunding, la Banque mondiale a prédit que le marché du crowdfunding pourrait atteindre entre 90 et 96 milliards de dollars, soit environ 1,8 fois la taille de l’industrie mondiale actuelle du capital risque. Si vous voulez un véritable partenariat d’affaires, le crowdfunding n’est peut-être pas fait pour vous, mais il reste que c’est une excellente option pour amasser facilement et rapidement de l’argent pour financer votre prochaine collection.

Les investisseurs providentiels et en capital à risques


Les investisseurs providentiels et les investisseurs en capital de risque offrent un moyen plus traditionnel de recueillir des fonds pour votre nouvelle entreprise de mode. Mais vous devrez travailler fort pour les convaincre de la viabilité financière de votre ligne de vêtements.

Il est essentiel de présenter les bons arguments et un business plan viable lorsque vous lancez votre entreprise, car comme vous le savez, personne ne veut investir dans quelqu’un qui ne connaît pas son métier ou dans un projet qui ne tient pas la route. Préparez-vous à ce que ces investisseurs s’attendent à jouer un rôle plus important dans votre entreprise. Après tout, ils investissent leur argent dans votre entreprise de vêtements dans l’espoir d’obtenir un rendement sur cet investissement. Ils voudront donc s’assurer que vous exploitez votre entreprise d’une manière qui assurera probablement ce rendement.

Pour cette raison, vous devrez vous assurer que les investisseurs avec qui vous travaillez obtiennent votre vision pour votre entreprise. Autumn Adeigbo, créatrice et entrepreneure de mode éthique, a récemment trouvé un investisseur pour sa jeune entreprise de mode. Elle explique : pour créer un pitch efficace qui  reflète l’esthétique de ma marque, nous avons créé des images magnifiques et colorées. Les visuels sont toujours attrayants et les images séduisent plus facilement que les mots, ça a fait son petit effet sur les investisseurs qui ont rapidement compris notre vision.

Comme Adeigbo, vous devrez préparer un pitch efficace pour faire découvrir votre marque, vos plans et vos objectifs à vos investisseurs et les inciter à vous soutenir dans votre projet. Pour en savoir plus sur le processus de lancement, lisez l’article d’Alejandro Cremade intitulé « How to Pitch Investors ».

Les partenariats


Les partenaires commerciaux peuvent prendre de nombreuses formes. Un véritable partenariat d’affaires se produit lorsque les deux partenaires sont également investis dans le succès de l’entreprise. Les deux partenaires consacrent les mêmes moyens financiers, les mêmes ressources et le même travail à faire fonctionner l’entreprise. Si vous n’avez pas déjà un partenaire profondément engagé à vos côtés, vous pouvez également établir des partenariats plus occasionnels ou temporaires avec des marques, boutiques ou détaillants existants.

Recherchez des marques complémentaires à votre marque plutôt que des marques concurrentes pour votre entreprise. Et assurez-vous de partager les mêmes objectifs pour votre partenariat.

Voici deux exemples :

Exemple #1

Qui : S’associer à un détaillant local

Quoi : Organiser un événement pour soutenir un organisme sans but lucratif local.

Pourquoi : Pour se faire connaître pendant les Fêtes

Exemple #2

Qui : Partenaire de la marque de vêtements gratuits

Quoi : Pour ouvrir une boutique pop-up

Pourquoi : Pour stimuler les ventes pendant une saison de ralentissement des revenus

Il existe de nombreuses autres façons créatives de s’associer à une marque ou à un détaillant existant. Et tant que vous et votre partenaire aurez les mêmes objectifs, vous serez motivés à travailler ensemble pour les atteindre.

VOIR PLUS: Créer un site de vente en ligne : Le guide complet pour vous lancer dès demain!

  1. Trouver l’aide adéquate

Parfois, on se sent seul quand on se lance dans l’entrepreneuriat et si vous commencez votre business, il y a de fortes chances que vous le soyez. Mais sachez que pour que votre entreprise puisse prendre de l’expansion et croître, vous aurez besoin d’aide.

Si tout se passe bien, vous finirez par embaucher beaucoup d’employés. Mais les employés doivent être payés. Donc, au début, vous ne devriez embaucher que pour les postes qui procurera les avantages les plus immédiats à votre entreprise. Lorsque vous allez réfléchir aux postes à pourvoir, tenez compte des aspects de l’entreprise qui posent les plus grands défis. Et, considérez vos propres limites.

Embauchez un employé qui est un expert dans les domaines où votre entreprise fait actuellement défaut. La constitution d’une équipe solide et bien rodée créera une base stable pour votre entreprise.

Alors, de quoi a besoin votre entreprise ?

Vous souhaitez embaucher une assistante à temps partiel. Recherchez quelqu’un qui a de solides expériences dans le domaine et désireuses d’acquérir de nouvelles compétences.  Si vous n’y connaissez rien en marketing, songez à embaucher un directeur du marketing pour vous aider à élaborer une stratégie pour votre entreprise. Si vous n’êtes pas confiant dans le processus de fabrication, engagez un agent de liaison en fabrication. Et, si vous avez de la difficulté à suivre les commandes, l’embauche d’un gestionnaire d’exécution est recommandée.

L’aspect juridique


Bien sûr, l’embauche de personnel pour votre entreprise de vêtements signifie que vous aurez à faire face à toutes sortes de formalités juridiques et administratives. Ce n’est pas un domaine où vous devriez vraiment improviser. Les experts en recrutement d’Indeed vous recommandent :

  • D’obtenir un numéro d’identification d’employeur (NIE).
  • De vous inscrire auprès du service du travail.
  • De remplir les documents nécessaires concernant l’impôt sur le salaire des employés.
  • De mettre en place une assurance contre les accidents du travail si elle est exigée
  • De décider si vous embauchez des employés à temps plein ou à temps partiel.

Les employés à temps partiel coûtent moins cher. Vous pouvez donc commencer par les travailleurs à temps partiel. Au fur et à mesure que l’entreprise prend de l’expansion et que votre budget le permet, vous pouvez augmenter leurs heures de travail. L’embauche d’employés à temps plein suppose le remplissage de divers formulaires et un investissement sur le long terme alors il vaut mieux y avoir bien pensé avant de se lancer. Une fois que vous avez trouvé vos nouveaux collaborateurs, reste à s’entendre sur le contenu des contrats d’emploi.

Avant de nous quitter, il est intéressant de revoir en résumé les 10 points essentiels de ce guide :

  1. Développez votre marque

Créer une marque de vêtements authentique qui incarne honnêtement votre point de vue artistique et qui s’adresse à votre public cible. Planifiez le nom et le logo de votre entreprise vestimentaire et assurez-vous qu’ils soient cohérents avec votre marque.

  1. Élaborez un plan d’affaires

Déposez les permis ou les licences qui vous permettent de faire des affaires légalement et créez un plan d’affaires pour vous mettre sur la bonne voie.

  1. Faites le point sur les chiffres

Déterminez combien il vous en coûtera pour démarrer votre entreprise et créez une structure de prix qui vous aidera à croître. Prenez des décisions en fonction des ressources financières dont vous disposez.

  1. Construisez une présence sur le web

Créez un site Web qui incarne votre marque, renforce la crédibilité de votre entreprise et met votre ligne de vêtements en valeur.

  1. Créez votre première collection

Choisissez un modèle d’affaires et un créneau pour votre ligne de vêtements. Concevez ensuite une ligne de vêtements qui représente l’esthétique de votre marque et de votre design personnel.

      6. Préparez la fabrication de votre ligne de vêtements

Avant de commencer une ligne de vêtements, déterminez votre budget, apprenez le processus de fabrication et la chronologie. Préparez vos dessins pour les partager avec les techniques de couture et les échantillons de tissus.

  1. Créez un plan commercial

Choisissez votre stratégie, en ligne ou hors ligne ? Si vous êtes en ligne,  créez un site Web personnalisé avec votre marque unique et votre capacité de commerce électronique. Si vous êtes hors ligne, formez des partenariats avec des boutiques que votre public cible fréquenterait.

  1. Faites passer le mot

Envoyez les communiqués de presse ou les dossiers de presse aux médias concernés. Mettez en valeur votre ligne avec des photos professionnelles. Utilisez les médias sociaux pour partager votre histoire et vos modes. Organisez une fête de lancement pour créer de l’enthousiasme pour votre ligne.

  1. Trouvez des partenaires ou des investisseurs

Déterminez ce que vous espérez tirer d’une collaboration avec un investisseur ou une société de personnes. Identifiez le type d’investisseur qui convient le mieux à votre entreprise de mode et envisagez des possibilités de partenariat pour donner un coup de pouce à votre entreprise.

  1. Embauchez l’aide appropriée

Embauchez stratégiquement pour les postes qui seront les plus utiles à votre entreprise. Et, attention à la paperasserie, assurez-vous de faire des recherches juridiques et de remplir tous vos documents juridiques.

Pour ceux qui se demandent comment créer sa marque de vêtements, ces conseils et astuces devraient avoir répondu à vos interrogations. Il y a beaucoup de points dont vous devez tenir compte lorsque vous lancez votre propre ligne de vêtements et avec ces 10 recommandations, votre activité débutera sous les bons auspices.

VOIR PLUS: Comment vendre des produits uniques sur internet ?


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose un programme en 10 semaines pour se lancer et vivre la vie dont vous rêvez avec :

  • Une formation complète (texte, audio & vidéo)
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

 

Ajouter commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1ère plateforme à destination des futurs porteurs de projets. Se lancer dans une aventure entreprenariale n’est pas chose facile. Que vous souhaitiez ouvrir un restaurant ou une boutique e-commerce, créer une marque (physique ou en ligne) nécessite un réel accompagnement. Nous vous proposons un programme complet pour vous lancer. Suivez-nous!