Qu’est-ce qu’un jus pressé à froid ?

Le jus est extrait de manière lente sans jamais le chauffer ni l’exposer à l’air, lui permettant ainsi de conserver tous les nutriments, minéraux, enzymes et vitamines bonnes pour l’organismeLes jus frais, faits maison, sont meilleurs pour la santé que ceux qui sont achetés en brique dans les supermarchés.

Ce que l’on sait moins, c’est que les centrifugeuses, les presses agrumes ou les mixeurs, peuvent détériorer les fruits. Ces machines produisent une certaine chaleur (électrique ou mécanique) et exposent le fruit à l’air. Deux phénomènes qui détruisent une partie des nutriments. 

Au contraire, le jus de fruit pressé à froid extrait le jus sans le chauffer ni l’exposer à l’air grâce à une presse hydraulique. Tous les sucres naturels, les enzymes, les minéraux et les vitamines sont conservés. La boisson est donc plus riche, gorgée de vitamines et de nutriments. 

Juicerie est un exemple parmi ceux qui ont décidé de surfer sur cette nouvelle tendance : Le jus pressé a froid.

yumi-jus-presse-a-froid


D’où provient cette tendance ?

Tout d’abord, la tendance provient des US, effectivement le marché américain du jus pressé à froid pèse déjà plus de 3 milliards de dollars en seulement 4 ans d’existence et continue à croître sans cesse. 

Tout commence en 1996 à New York. Doug Green, jeune, passionné et ambitieux, rêve d’ouvrir un bar à jus qui respecterait ses convictions. Liquiteria est née, une combinaison de bio, de naturel et d’éthique. Tout le monde s’y presse, de Natalie Portman à Oprah Winfrey. La boutique grandit, le phénomène se propage et des dizaines d’imitateurs fleurissent. Les bars à jus poussent comme des champignons. Même le géant du café a investi plus de 30 millions de dollars en rachetant la marque Evolution Fresh.

Le leader des boutiques-hôtels aux États-Unis, Morgans Hotel Groupe, va encore plus loin en créant un bar-terrasse sur le toit d’un de ses établissements New-Yorkais. Une petite révolution. « Le nouveau chic en matière de rooftop, boire un cocktail de fruits frais à 18$ en dansant sur du Beyoncé tout en admirant Manhattan ». Il semble que ce ne soit pas qu’une tendance. Il s’agirait plutôt d’une nouvelle façon de consommer. 

Les Américains, élevés au fast-food et aux boissons gazeuses, cherchent un nouveau moyen d’allier l’aspect pratique à l’aspect diététique. Reste à savoir si en s’industrialisant, le jus pressé préserverait son essence et l’authenticité qui fait aujourd’hui son succès.

Marché du jus pressé à froid

Une trentaine de marques de bar à jus pressés à froid existent aujourd’hui à New-York et une quinzaine à Londres, c’est un véritable phénomène.

Starbucks, Wholefood, Prêt à Manger ont tous racheté ou créent une marque de jus pressés à froid au cours des deux dernières années, et une marque comme Organic Avenue réalise un chiffre d’affaires d’environ 20 millions de dollars aujourd’hui.


Les raisons de sa réussite

En France, le marché du jus pressés à froid s’intègre parfaitement au croisement des nouvelles tendances:

– Boom des ventes sur le Marché des Jus

– Concept du “fast good” en plein essor

– Marché des produits bio et healthy très porteur

Marché du jus pressé à froid

Les Français privilégient la qualité et les marques comme dans plusieurs autres segments de l’alimentation dite de « plaisir » : chocolat, confiserie, biscuits…

Les groupes les plus solides ont fait de gros efforts de communication et d’innovation pour entretenir l’intérêt des consommateurs. Mais toutes ont dû faire un effort sur leurs marges en raison de l’augmentation du prix des matières premières.

Voici les différentes marques qui combinent la fonction plaisir du jus et la fonction detox :

af487-img_6450-768x512