Le Pitch du concept

∗∗∗∗

Vous voulez créer un coffee shop ? Découvrez l’interview de Channa, fondateur du Loustic café. Un coffee-shop où l’on peut boire du café de specialité réalisé par des baristas professionnels et se poser dans une ambiance cosy, conviviale et chaleureuse.


La création et la mise en place du projet

 

« Je suis d’origine Britannique et installé en France depuis 2003. Depuis que je vis ici, le bon café préparé selon les règles de l’art me manquait terriblement. Le café en France ne me convenait pas du tout. En 2009, je me lance donc en créant mon projet : Loustic café, un un Espresso bar (qui est l’équivalent d’un coffee shop). Ce concept existait déjà en Angleterre. J’ai donc importé le concept en y ajoutant une touche française.

Une autre raison pour laquelle je me suis lancé : Je faisais parti d’un groupe de passionnés du bon café. Nous nous sommes tous rencontrés à la Caféothèque en 2010 et chacun voulait monter son propre Espresso bar (Coutume, Ten Belles, Brûlérie de Belleville, Télescope, Café Lomi, etc). En réalité, Loustic est un projet « égoïste » – je l’ai monté pour moi en espérant attirer d’autres passionnés du café 😉 

J’ai donc commencé par les étapes primordiales pour monter mon projet : Business plan, recherche des locaux, chasse aux fonds, choix de décoratrice, inventaire des équipements.

Ma femme m’a aidé à réaliser mon Business plan étant une experte dans le domaine. Il n’y a pas de logique dans les démarches, juste une envie  – ce n’est pas la Préfecture! il faut se laisser aller par la passion du projet mais toujours agir (les fameuses cinq petites actions par jour).


Le Financement du projet

 

Pour monter ce projet, je l’ai financé grâce à un apport personnel de 50% (famille,..). Loustic m’appartient à 100% (entreprise unipersonnelle). Les 50% restants proviennent d’un prêt bancaire. Je n’ai jamais fait appel à des investisseurs. Pour l’aspect financier, les rations que je surveille particulièrement sont : 2:1 pour la nourriture et 4:1 pour la plupart des boissons.

Les charges conséquentes pour ce projet ont été les travaux, la déco et les équipements. Loustic est réellement rentable aujourd’hui (par rapport au CA) depuis la première année.


L’Emplacement et l’approvisionnement 

 

L’emplacement :

J’ai trouvé l’emplacement sur internet. Pourquoi celui-ci en particulier ? Car il se situé au Centre de Paris, dans un quartier en développement (Sentier Est/Ouest Marais), avec un loyer faible, proche du Centre Pompidou, un voisinage, beaucoup de touristes, des AirBnb autour. La déco du local a été réalisé par Dorothée Meilichzon (chzon.com).

L’approvisionnement :

Je m’approvisionne uniquement chez les fournisseurs indépendants, pas d’industriel. Le torréfacteur artisanal est basé à Anvers, Belgique, et les autres fournisseurs à Paris ou en France.


Stratégie marketing 

 

Notre clientèle se situe dans la tranche d’âge des 30/45 ans. Elle est assez internationale, ou Française avec une certaine ouverture d’esprit et qui a beaucoup voyagé. Ce sont aussi des touristes ou des étrangers qui habitent en France. Notre positionnement est d’être un café type « Michelin étoilé » ou « Meilleur Ouvrier de France ». Et nos valeurs sont : Qualité, Qualité, Qualité.. et un service efficace. Par rapport à la concurrence, nous avons davantage de clients français que nos confrères. Beaucoup de coffee shops travaillent exclusivement avec une clientèle étrangere. 

Notre stratégie de communication repose sur la Presse traditionnelle (New York Times, Wall Street Journal, toute la presse parisienne), le bouche à l’oreille, sites de notation de café (Beanhunter.comgoodcoffeeinparis.com etc), Instagram, et notre site web www.cafeloustic.com

loustic-café-cookie


L’équipe 

 

Je recrute uniquement des Baristas qui ont été formés, comme un chocolatier, pâtissier, sommelier et qui a l’équivalent du « Meilleur ouvrier de France ». Les profils recherchés sont des profils de gens passionnés dans le métier du café et du service, curieux, dynamiques, polyvalents, pas conservateurs ou avec des idées reçues. Le métier du Barista n’est pas un job, c’est un vrai métier qui nécessite une réelle expertise.

loustic-café


Les résultats et le futur du projet 

 

Les résultats sont aujourd’hui très satisfaisants. Je n’ai pas à ma connaissance commis d’erreurs pendant mon parcours. J’ai simplement été un peu trop didactique sur le café au début, mais pas beaucoup depuis. La conjoncture actuelle a tout de même impacté les résultats du café avec une baisse de fréquentation notamment dû aux attentats. Résultat : Moins de touristes.

Enfin, le futur du Projet Loustic va consister à en tirer des leçons pour ouvrir deux autres projets dont l’objectif est d’augmenter la rentabilité, d’ouvrir des projets qui seront plus adaptés encore pour le public parisien. En somme, il y a encore beaucoup de choses à faire sur Paris.

Afficher l'image d'origine


Conseils et tips 

 

Quels éléments assurent la réussite d’un projet ? 

  • Travailler très dur, 7 jours sur 7 -être très organisé –
  • Il ne faut pas rester attaché à la mentalité de salarié car l’entreprise est votre enfant, donc il n’y a pas de congés!
  • Absolument suivre son business plan à la lettre !
  • Il est nécessaire d’apprendre à faire un contrôle de gestion (combien la boîte gagne/perd par jour). Savoir gérer les coûts et toujours rester dans cette mentalité de start-up – ne jamais dépenser trop d’argent.
  • Mais aussi l’apprendre aux salariés pour qu’ils puissent s’ impliquer pleinement dans la vie du projet mais aussi dans les prises des décisions
  • En tant que fondateur, il faut pouvoir être capable aussi d’écouter ses salariés et de réagir quand ils demandent quelque chose comme par exemple changer ou modifier rapidement quelque chose qui ne fonctionne pas
  • L’écoute du client est essentielle.
  • Savoir défendre votre projet
  • Savoir déléguer totalement ou partiellement
  • Se renseigner et apprendre : comment établir un calendrier de toutes les échéances fiscales (RSI, URSSAF, Klésia, salaires, loyer, prêt, divers dépenses, salaire propre, paiement des fournisseurs à la même date chaque mois)
  • Ne pas payer l’intégralité des dépenses à la fin du mois pour mieux gérer la trésorerie, mais déléguer certains paiements une quinzaine de jours après.

Qu’avez vous appris de vos erreurs ?

Le client est très sensible; il faut savoir prendre du recul vis-à-vis du client. (après la période initiale, il faut prendre des jours de congés pour se ressourcer); On ne peux pas deviner si les voisins seront nos clients fidèles ou pas (pas dans mon cas..)

Quels conseils donner à de futurs porteurs de projet ? Pour l’emplacement, L’approvisionnement, ….?

De se lancer! Mais de ne jamais être motivé par l’argent car il n’y a aucune rentrée d’argent les premières années mais il faut rester motivé par la raison d’être du projet.

Emplacement – c’est rare de décrocher l’emplacement de rêve mais il faut flâner dans le quartier pour voir les habitants et surtout les habitudes du quartier (fréquentation jour ou nuit? Age des voisins, milieu social..) => Compter le nombres de personnes exact entrant dans un local et se promener dans la rue du quartier de prédilection.

loustic-café-tasse

Banques – le business plan doit être irréprochable – on ne peut pas mentir ou arrondir les angles avec une banque car elle voit des porteurs de projet par centaines et toutes les semaines. Elle s’implique énormément en visitant l’emplacement et le quartier avant de prendre la décision de vous prêter ou non.

L’approvisionnement – Cela doit être fait au moment du business plan et doit tout comporter (dans mon cas, même les petites cuillères et sacs poubelles). Il faut absolument rencontrer les fournisseurs à ce moment-là.

Communication – Le meilleur mode de communication est Instagram pour Loustic car il est proactif.

Prix – La stratégie de prix doit être raisonnable car le public n’est pas dupe.  Mais si la demande est très forte, n’hésitez pas à les monter. Avant tout, bien calculer les marges pour chaque produit.

Paris – Le grande mythe de tous est qu’il est difficile de créer une affaire en France – cela n’a jamais été aussi facile! Particulièrement, depuis la simplification des démarches depuis les présidences Sarkozy et Hollande. Utiliser une excuse comme les charges sociales n’est pas valable, surtout depuis le CICE qui aide énormément les TPE.

Paris est parfait pour monter une entreprise, mais la vraie difficulté reste les propriétaires, car les loyers des locaux restent encore beaucoup trop élevé. Les jeunes Parisiens ont soif de nouvelles idées, il faut donc s’adapter au rythme plus ‘Français’. »

 13ea4-pcp_loustic_channa_working


 

Résumé 

 

Concept :

  • Idée : Créer un coffee shop avec de vrais baristas expérimentés pour vendre du café de specialité.
  • Local : Un local qui a été trouvé sur internet avec un loyer pas excessif mais un pas-de-porte consequent. 
  • Financement : Prêt bancaire + apport personnel : 50/50
  • Communication : Presse traditionnel / Instagram / bouche à oreille
  • Difficultés rencontrées : Les attentats et un accident qui nous a contraint à refaire la devanture. 
  • Resultats : Plus de 200 clients par jour / De nouveaux projets en route 
  • Site Web : http://www.cafeloustic.com/

Business partenaires: 

  • Aménagement et décoration : Agence de design, chzon.com 

Un grand Merci à Channa qui a répondu à toutes nos questions et nous a grandement aidé à construire cet article…Bonne continuation à Loustic Café et à ses futurs projets !

Loustic