Commerçant faillite : pourquoi les petites entreprises échouent-elles ? C’est la question à un million de dollars. Démarrer une entreprise n’est pas facile, et il existe littéralement des douzaines de statistiques sur le taux de survie des petites entreprises.


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose une “formation pour apprendre à ouvrir un commerce” qui contient :

  • Une formation complète pour ouvrir un commerce rentable
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

VOIR PLUS : Comment prévoir les ventes de son commerce ?
commerce-raison-faillite
En voici quelques unes populaires :
Seulement environ 20 % des nouvelles entreprises survivent après leur première année d’exploitation.
Seulement 33 % des entreprises en démarrage fêtent leur dixième anniversaire.
Les données du recensement montrent que la création de nouvelles entreprises est presque à son plus bas niveau en 40 ans.
Que vous soyez un propriétaire de petite entreprise chevronné ou un entrepreneur débutant, ces statistiques peuvent être un peu effrayantes. Ce que vous ne réalisez probablement pas, c’est l’échantillon de “petites entreprises” inclus dans ces études.
Le fait est que même s’il y a une part de vérité dans ces chiffres, vous ne devriez pas les laisser tuer votre esprit d’entreprise. Essayez plutôt de comprendre les raisons courantes de l’échec d’une petite entreprise.
Comme le dit le vieil adage, le succès (et dans ce cas, l’échec) laisse des miettes de pain. Si vous comprenez pourquoi d’autres petites entreprises échouent, vous pouvez éviter de suivre leurs traces.
VOIR PLUS : Les avantages et inconvénients des différents types de planification financière !
commerce-raison-faillite
Voici 9 raisons pour lesquelles les entreprises échouent.

1. Commerçant faillite : il n’y a pas de plan d’affaires ou de valeur unique

Cette première raison est particulièrement vraie pour les nouveaux propriétaires d’entreprise. Ce qui vous semble être un bon plan d’affaires sur papier n’ira peut-être pas si bien dans la réalité.
Cela ne veut pas dire que vous devez ignorer vos passions. Au lieu de cela, cela signifie que vous devez faire un peu de recherche et de planification.
Voici quelques éléments à prendre en considération : Qui sont vos clients ? Comment achèteront-ils vos produits ou services – en magasin, en ligne ou les deux ? Quel est votre plan marketing ? Comment les clients vont-ils découvrir votre entreprise ?
Répondre à ce genre de questions vous aidera à vous assurer que vos produits, services et idées d’affaires sont une chose à laquelle les gens adhéreront. Et avec les plates-formes de médias sociaux à portée de main, le processus d’étude de marché s’en trouve grandement facilité.
Disons que vous avez fait tout cela et que votre magasin de briques et de mortier fête son deuxième anniversaire. Cependant, toute l’excitation et l’éclat de votre nouveau magasin se sont estompés, et moins de clients franchissent vos portes. Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Devenez-vous une statistique et vous résignez-vous à l’échec, ou prenez-vous le temps de déterminer où vous devez vous adapter dans votre entreprise ?
VOIR PLUS : Comment rentabiliser un commerce : le guide complet !
commerce-raison-faillite
En tant qu’entreprise fondée par un collègue entrepreneur, nous savons que vous choisirez probablement cette dernière option.
Une partie du maintien d’un modèle d’affaires durable consiste à offrir de la valeur à vos clients et à vous démarquer de la concurrence.
En affaires, c’est ce qu’on appelle votre proposition de valeur unique (UVP) – ce qui vous différencie de vos concurrents. Dans une mer de camions de vivres rassemblés dans un parking pour un festival de camions de vivres, comment le vôtre se démarquera-t-il ? C’est la nourriture ? Est-ce le service ? Est-ce que c’est les teintes néon et le camion décoré de façon festive ? Est-ce la promotion quotidienne des médias sociaux ? Probablement est-ce tout ce qui précède.
Sachez ce qui distingue votre entreprise des autres et construisez votre marque autour de ceci. Ce sont ces qualités qui vous donnent l’avantage le plus significatif sur la concurrence.
Au cas où vous vous poseriez la question, voici comment nous nous différencions de la concurrence.
VOIR PLUS : Les meilleures astuces pour ouvrir un commerce !
commerce-raison-faillite

2. Commerçant faillite : défaut d’être à l’écoute des clients

Si vous avez de la difficulté à définir votre UVP, commencez par tenir compte des commentaires de vos clients. Vos clients sont une mine de connaissances, offrant une perspective qui peut ne pas être aussi évidente pour ceux qui sont intimement impliqués dans tous les détails de l’entreprise.
Dans notre société obsédée par le numérique, il est plus facile que jamais pour les clients de partager leurs pensées et leurs opinions sur les entreprises avec lesquelles ils interagissent, ce qui signifie qu’il est plus facile que jamais pour les propriétaires d’entreprise de surveiller et de solliciter les commentaires des clients.
VOIR PLUS : 5 manières de créer une stratégie de réseaux sociaux pour son commerce !
commerce-raison-faillite
Vous ne savez pas par où commencer ? Voici une liste de canaux pour vous aider à surveiller les commentaires et engager des conversations avec les clients.
Médias sociaux. Toutes les plates-formes de médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, etc.) sont d’excellents outils d’écoute sociale qui rendent plus facile que jamais l’écoute de vos clients.
En fait, dans le monde d’aujourd’hui, les clients préfèrent souvent utiliser les réseaux sociaux pour communiquer avec une entreprise comme alternative plus rapide que les appels téléphoniques traditionnels.
Grâce aux notifications push qui vous avertissent lorsque votre entreprise a été mentionnée, re-tweettée, aimée, pingée ou piquée, il est plus facile que jamais de savoir quand s’engager avec les clients.
Yelp Reviews. Yelp est l’une des destinations de choix pour les personnes qui veulent trouver des entreprises locales.
Avec plus de 148 millions d’évaluations cumulées, c’est aussi un excellent endroit pour découvrir ce que les clients disent de leur expérience avec votre entreprise.
VOIR PLUS : 5 astuces pour augmenter la rentabilité de votre commerce !
commerce-raison-faillite
Google Critiques. Tout comme Yelp, c’est un canal plus passif que les médias sociaux, mais néanmoins très important. Google domine le marché des évaluations avec 6 consommateurs sur 10 qui se tournent maintenant vers Google pour obtenir des évaluations.
Depuis, tout est littéralement Google de nos jours, les commentaires Google de votre entreprise sont probablement l’une des premières choses qu’un utilisateur remarquera au sujet de votre entreprise.
Sites Web dédiés à la défense des intérêts des clients. Trustpilot est l’un des sites Web les plus fiables pour les évaluations des consommateurs. Avec plus de 45 000 nouveaux évaluateurs chaque jour, ils ont créé une communauté d’évaluateurs en ligne dédiée à aider les clients à partager leurs expériences réelles.
Enquêtes auprès des clients. Les sondages demeurent l’un des meilleurs moyens de poser des questions précises et directes aux clients. Si vous recueillez des renseignements sur les courriels des clients au point de vente, vous pouvez rapidement identifier vos principaux clients et vos anciens clients qui sont moins engagés.
En utilisant ces données, vous pouvez créer une enquête gratuitement à l’aide de SurveyMonkey pour découvrir comment vous pouvez améliorer votre entreprise. Il n’y a pas de mal à offrir un incitatif à l’achèvement, comme un rabais sur leur prochain achat.
Avec 85 pour cent des consommateurs qui disent faire autant confiance aux évaluations en ligne qu’aux recommandations personnelles, il est impératif que votre réputation en ligne soit intacte afin que les clients potentiels ne soient pas découragés par de mauvaises évaluations – à tout le moins, vous devriez essayer de vous assurer que vos évaluations positives soient plus nombreuses que les négatives.
VOIR PLUS : Comment ouvrir un commerce : les 5 bonnes raisons de se lancer !
commerce-raison-faillite

3. Commerçant faillite : mauvaise gestion

Derrière toute entreprise prospère se cachent de grands leaders et des pratiques de gestion efficaces. L’absence de l’un ou l’autre de ces éléments peut mener à une mauvaise prise de décision et à la confusion quant à la personne responsable, ce qui entraîne des conflits parmi le personnel, un mauvais moral et une productivité réduite.
Bien que le dysfonctionnement puisse se produire à n’importe quel niveau, lorsqu’il se produit au sommet, l’effet domino peut être catastrophique. CB Insights a publié une analyse d’entreprises en démarrage avec 101 entreprises en faillite et toutes les raisons reviennent à un thème commun de mauvais leadership.
VOIR PLUS : 5 investissements qui aideront votre commerce à grossir !
commerce-raison-faillite

4. Commerçant faillite : surconsommations et pénuries de stocks

Une mauvaise gestion peut souvent entraîner des pénuries de stocks et des excédents de stocks – des tueurs silencieux de flux de trésorerie.
Le déséquilibre des stocks est un problème énorme. Selon la Small Business Administration (SBA), une mauvaise gestion des stocks est l’une des raisons pour lesquelles les propriétaires de petites entreprises font faillite.
Une mauvaise gestion des stocks est une erreur de débutant qui arrive facilement aux nouvelles entreprises qui ne comprennent pas leurs habitudes de vente.
La meilleure façon de lutter contre ce problème est d’utiliser un logiciel de gestion des stocks ou un système de point de vente (PDV) qui permet de faire le suivi des stocks et de fournir des rapports détaillant vos meilleurs et pires produits vendus pour vous aider à identifier les tendances de vente.
Si vous ne faites pas le suivi de vos articles les plus vendus ou lorsqu’ils sont très en demande, vous allez connaître des pénuries de stocks qui vont réduire vos profits.
En tant que propriétaire d’entreprise, vous prenez un risque lorsque vous achetez de grandes quantités de stocks dans le but de les vendre à profit. Si vous ne vendez pas ces produits aussi rapidement que vous l’aviez prévu, ils peuvent perdre de la valeur ou devenir obsolètes. Cela vous oblige à les vendre à un rabais important, ou pas du tout.
Jusqu’à ce que vous puissiez récupérer votre argent en vendant les stocks dont vous disposez, votre capital sera immobilisé dans un grand nombre de stocks invendus.
Imaginez ceci. Au lieu de considérer les articles en stock comme des stocks qui tapissent vos étagères, considérez-les comme des piles d’argent comptant.
Chaque produit en entrepôt ou dans votre entrepôt local est de l’argent comptant que vous ne verrez jamais puisqu’il ne contribue pas à un retour sur investissement (ROI).
VOIR PLUS : 8 astuces pour améliorer la trésorerie de votre commerce !
commerce-raison-faillite

5. Commerçant faillite : les points de vente physiques et les points de vente en ligne sont gérés séparément

Si vous êtes une entreprise qui vend aussi des articles en ligne, cela ajoute un autre niveau de complexité à la gestion des stocks qui peut nuire à vos résultats financiers.
En général, les magasins physiques et les magasins numériques partagent l’inventaire. Et bien que vous puissiez les conserver dans des aires d’entreposage séparées, si vous vendez un article en ligne plus rapidement qu’en magasin, vous devrez remplir certaines de vos commandes en ligne à partir de votre inventaire en magasin.
À moins, bien sûr, que vous ne préfériez d’abord expédier à votre entrepôt, puis au client, ce qui causerait des retards inutiles et une mauvaise expérience client.

VOIR PLUS : Comment mesurer les résultats de son commerce ?
commerce-raison-faillite

6. Commerçant faillite : comptabilité et tenue de livres médiocres

Si votre inventaire est dans un chaos total, il y a de fortes chances que vos finances ne soient pas trop loin derrière. Qu’il s’agisse d’un manque de capital au début ou de problèmes de trésorerie découlant d’une mauvaise gestion des stocks, vos livres font probablement l’objet d’une séance d’entraînement, et pas dans le bon sens du terme.
Pour assurer le succès à long terme de votre entreprise, il est absolument essentiel que vous suiviez chaque dollar entrant et sortant de votre petite entreprise. Nous savons que cela ne rend pas votre quotidien moins difficile et que vous n’êtes pas seul à le penser.
Selon un sondage mené par SCORE, 40 % des dirigeants de PME sont d’accord avec vous. Plus précisément, 47 % ont dit qu’ils n’aimaient pas les coûts financiers associés à la tenue de livres, et 13 % n’aimaient pas les maux de tête administratifs et le temps qu’ils consacraient à leur travail quotidien.
Alors, quelle est la solution ? Comme les méthodes comptables traditionnelles sont limitées et manifestement inefficaces, l’utilisation d’un logiciel de comptabilité en nuage comme QuickBooks Online est le moyen le plus rentable de rationaliser le processus comptable.
Si vous êtes un magasin de briques et de mortier et que vous utilisez une caisse enregistreuse ou un système de point de vente iPad, assurez-vous qu’il s’intègre à une solution comptable afin que vous puissiez synchroniser automatiquement vos données de vente avec vos données comptables – ce dont vous vous remercierez à la saison des impôts.
VOIR PLUS : Comment réduire ses coûts d’inventaire ?
commerce-raison-faillite

7. Commerçant faillite : faible revenu net

Si votre revenu net est faible, il se peut que vous ne puissiez survivre à la prochaine saison fiscale. Si ce n’est pas encore clair, disons juste ce qui est évident.
Vous ne pouvez absolument pas diriger une entreprise en pleine croissance si vous n’avez pas une visibilité complète sur les revenus que vous percevez et les dépenses que vous payez. Sans cette connaissance, vous volez littéralement à l’aveuglette.
Du côté des dépenses, si vous voulez acheter une nouvelle ligne d’inventaire ou faire des mises à jour de votre vitrine, vous devez savoir comment cela va affecter votre résultat net. Et ce ne sont pas seulement ces dépenses que vous devez surveiller, mais tous vos coûts.
En tant que propriétaire d’entreprise, vous devez savoir quel pourcentage des revenus vous pouvez affecter aux salaires des employés, aux factures des services publics ou au loyer afin de pouvoir fixer des objectifs appropriés en matière de réduction des coûts. Du côté des revenus, vous voulez que votre entreprise croisse d’un mois à l’autre ou d’une année à l’autre.
Si vous n’atteignez pas vos objectifs, vous voudrez peut-être examiner les secteurs de votre entreprise où vous dépensez trop, c’est-à-dire les dépenses. Pour vous assurer que vos dépenses n’excèdent pas vos revenus et faire de votre entreprise une statistique du taux d’échec, il est utile de connaître votre revenu net.
VOIR PLUS : 7 idées de pop-up stores !
commerce-raison-faillite
Tout d’abord, vous devez définir votre bénéfice brut en prenant le coût des marchandises vendues (COGS) et en soustrayant le nombre du total des ventes nettes. Si vous utilisez un système de point de vente, vous pouvez trouver des rapports comme ceux-ci, et plus encore dans le BackOffice.
Le deuxième facteur dont vous aurez besoin dans ce calcul est votre bénéfice d’exploitation (PO). Pour trouver le PO, vous devez soustraire vos dépenses d’exploitation (c.-à-d. la paie, le loyer, les services publics) de votre bénéfice brut. Si vous utilisez un logiciel de comptabilité, vous pourrez facilement récupérer ces informations.
Enfin, vous avez des dépenses hors exploitation. Il s’agit de dépenses qui ne sont pas liées à vos activités principales, comme vos bénéfices d’exploitation, mais plutôt aux impôts ou aux intérêts que vous pourriez avoir sur les prêts ou les avances de fonds. Les dépenses hors exploitation sont soustraites de votre bénéfice d’exploitation pour obtenir votre revenu net.
VOIR PLUS : 5 astuces pour construire la présence en ligne de votre commerce !
commerce-raison-faillite

8. Commerçant faillite : manque de données, de rapports et d’analyses en temps réel

Le manque de données, de rapports et d’analyses en temps réel est quelque peu lié au revenu net, mais à une échelle plus granulaire.
Si vous n’avez pas une vue d’ensemble des performances de votre entreprise en temps réel, cela limitera considérablement votre capacité à prendre des décisions intelligentes et fondées sur des données.
Les données en temps réel réduisent considérablement le délai entre la collecte des données et leur analyse, ce qui rend votre entreprise plus agile et réactive aux tendances changeantes.
Et s’il y a une chose que chaque petite et moyenne entreprise a de mieux que les grands détaillants, c’est la capacité innée d’être agile parce qu’elle n’a pas besoin de réduire la paperasserie des entreprises pour apporter des changements. Elles peuvent voir les tendances des données en temps réel et réagir en conséquence.
VOIR PLUS : Bénéficiez de l’ACCRE et de l’ARCE pour ouvrir un commerce
commerce-raison-faillite

9. Commerçant faillite : hypothèse et complaisance

Cette dernière raison n’est peut-être pas aussi évidente que les autres sur cette liste parce qu’elle n’est pas directement liée à des tâches que vous devez effectuer comme l’inventaire ou la comptabilité, mais plutôt à une attitude et un état d’esprit – et elle a un effet sur votre résultat net.
Souvent, les propriétaires de petites entreprises s’adaptent à leurs habitudes lorsqu’il s’agit de faire certaines choses. C’est particulièrement vrai pour les propriétaires d’entreprise chevronnés.
Pour les nouveaux entrepreneurs, assurez-vous de ne pas tomber dans ce piège. Et pour être juste, il n’y a pas que les propriétaires d’entreprise. C’est tout le monde. C’est la nature humaine, et nous en sommes tous coupables à un moment donné de notre vie.
L’hypothèse et la complaisance se produisent généralement lorsqu’une entreprise se porte bien et qu’elle se trouve dans un faux sentiment de sécurité, quand vous croyez que votre entreprise fonctionne de la meilleure façon possible et la plus productive possible. C’est précisément à ce moment-là que l’erreur fait irruption et fait des ravages.
VOIR PLUS : Comment trouver un architecte pour aménager un commerce ?
commerce-raison-faillite
Avez-vous déjà entendu parler du terme “entreprise allégée” ou de ce que cela signifie d’exploiter une “entreprise allégée” ? Pour ceux d’entre vous qui ne l’ont pas encore fait, une entreprise allégée est une stratégie à long terme et continue qui vise à éliminer le gaspillage pour améliorer l’efficacité, l’agilité et la qualité des opérations commerciales, tout en maximisant la valeur pour les clients.
Bien que cela semble contradictoire, faire plus avec moins de ressources, c’est beaucoup plus facile que vous ne le pensez une fois que vous l’avez décomposé en petites étapes. L’idéologie d’une entreprise allégée repose sur la méthodologie de l’apprentissage de la construction sur mesure.
Construire. L’idée principale derrière la construction est que Rome n’a pas été construite en un jour. Ni Gmail de Google, ni l’iPhone d’Apple, ni Amazon, le méga-détaillant. Les entreprises ne commencent pas à faire toutes les choses cool et fantaisistes pour lesquelles elles sont connues aujourd’hui.
Par exemple, Amazon a commencé comme une librairie en ligne, et maintenant ils livrent des produits d’épicerie à vos clients et fournissent des services de musique en continu.
Le fait est que ces entreprises ont commencé avec une idée de base, ou dans le monde des affaires, un produit minimum viable (MVP) qu’elles pouvaient introduire sur le marché.
Mesurer. Ensuite, ces entreprises ont mesuré. Elles ont mesuré les résultats du MVP pendant la phase expérimentale. Comment le marché a-t-il réagi à votre produit ou à votre entreprise ? Ont-ils réagi comme vous vous y attendiez, ou est-ce que la réaction était tout le contraire de votre hypothèse ?
VOIR PLUS : Comment créer une identité visuelle pour votre commerce !
commerce-raison-faillite
Apprendre. Une fois que vous avez des mesures de données fiables, vous pouvez déterminer la direction à prendre en fonction des résultats de ces données. Vous aviez raison depuis le début et vous avez maintenant les données pour le sauvegarder ? Ou bien les mesures vous ont-elles donné un aperçu des domaines que vous pouvez améliorer ?
Pour appliquer cela aux petites entreprises du monde réel, vous devez revenir en arrière et examiner votre plan d’affaires. Qu’est-ce que vous essayez de construire ? Quels sont vos objectifs ? Quel est le strict minimum dont vous avez besoin pour commencer ?
Par exemple, si vous allez démarrer une entreprise spécialisée dans les t-shirts fantaisie vintage, vous pouvez commencer en ligne avant de vous engager à payer les frais d’ouverture d’un magasin de briques et mortier. De cette façon, vous pouvez mesurer le besoin et la demande de vos produits d’une manière plus rentable.
Si vous constatez que vous vendez régulièrement en ligne, cela vous donnera également un aperçu des régions géographiques d’où proviennent les ventes. Par exemple, votre entreprise à domicile pourrait être située en Floride, mais la majorité de vos ventes proviennent des États de l’Ouest comme le Colorado ou Washington. De ces données, vous pouvez conclure que si vous voulez avoir une vitrine réussie, la Floride peut ne pas être le bon endroit.
VOIR PLUS : Faire des travaux dans un local commercial : Comment les gérer ?
commerce-raison-faillite
D’un autre côté, vous pouvez l’interpréter comme un besoin de faire un effort marketing plus difficile dans votre pays d’origine pour obtenir plus de ventes hors du marché local parce que vous ne voulez pas emballer votre vie et déménager dans l’Ouest.
Quel que soit le résultat, sachez qu’il est appuyé par des données fiables auxquelles vous pouvez faire confiance pour vous aider à faire pivoter votre entreprise dans la direction qui l’aidera à être la plus prospère.
Exploiter une entreprise prospère n’est pas quelque chose que l’on peut laisser au hasard ou à la chance. Il faut un plan d’affaires clairement défini, des opérations stratégiques et une saine gestion financière dès le démarrage et tout au long de la vie de votre entreprise.
Ces neuf raisons vous permettent de bien comprendre comment redresser une petite entreprise en difficulté et de vous assurer que votre entreprise ne soit pas victime d’un taux d’échec statistique.
VOIR PLUS : Fonds de commerce : tout savoir avant de s’engager !
commerce-raison-faillite


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose une “formation pour apprendre à ouvrir un commerce” qui contient :

  • Une formation complète pour ouvrir un commerce rentable
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

Ajouter commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1ère plateforme à destination des futurs porteurs de projets. Se lancer dans une aventure entreprenariale n’est pas chose facile. Que vous souhaitiez ouvrir un restaurant ou une boutique e-commerce, créer une marque (physique ou en ligne) nécessite un réel accompagnement. Nous vous proposons une méthode de 60 jours pour vous lancer, c’est par ici => ICI