Comment ouvrir un bar ? Ouvrir son propre bar peut sembler être un travail fabuleux, vraiment, qui ne voudrait pas pouvoir s’amuser et boire un martini au travail ?

Mais le métier du bar n’est pas pour n’importe qui. Comme pour toute autre entreprise, il y a des raisons pour se lancer et des raisons pour ne surtout pas le faire.

Si vous voulez ouvrir un bar, vous devez d’abord vous poser la question :

Êtes-vous prêt à mettre 10 ou 12 heures par jour ?
Pouvez-vous écouter les gens heure après heure ?
Êtes-vous un homme d’affaires avisé ?
Pouvez-vous dire non à l’alcool ?
Êtes-vous organisé, flexible et prêt à sacrifier votre temps ?
Êtes-vous prêt à faire confiance aux autres dans votre entreprise ?

Si vous avez dit oui à la plupart ou à tous les points ci-dessus, vous avez peut-être ce qu’il faut pour gérer un bar. C’est un “peut-être” parce que tout le monde n’est pas fait pour cette activité. Si vous avez répondu non à la plupart des questions, vous devez reconsidérer vos évaluations de vous lancer dans ce domaine. Démarrer un bar est un défi financier, mental et physique.

Êtes-vous prêt à travailler jusqu’à 12 heures par jour, à gérer le stress comptable et fiscal, et à aider à soulever des cartons de 50 kilos dans l’entrepôt ? Les opérations quotidiennes exigeront beaucoup d’efforts de votre part, surtout dans les premiers mois qui suivent l’ouverture. Cela confirme une chose, cette affaire n’est pas pour tout le monde !

Les défis quotidiens de la gestion d’un bar sont élevés, les heures sont longues, et les clients….eh bien, ils mettront votre patience à l’épreuve chaque jour. En raison de la réglementation, les propriétaires de bars auront beaucoup de comptabilité et d’inventaire à gérer et à suivre, tout en s’assurant que leurs boissons ne se retrouvent pas entre les mains de mineurs.

S’écarter de la loi peut aussi vous attirer des ennuis juridiques majeurs, il est courant pour les propriétaires de bars de perdre leur licence d’alcool parce qu’ils ont été pris en train de servir des mineurs ou à cause d’autres violations de la loi.

En fin de compte, vous seul, pourrez décider de faire le saut pour devenir propriétaire d’un bar. Ne prenez pas la décision à la légère, prenez votre temps et renseignez-vous sur l’industrie, la concurrence et soyez accompagné.

Voyez ce qui vous plaît et ce qui ne vous plaît pas. Il vaut toujours mieux prendre du recul et prendre la bonne décision que de se précipiter et finir en faillite :/ !

Ca y est vous êtes prêt à vous lancer dès demain ? Voici mes astuces pour ouvrir son propre bar :

Pour se lancer dans de bonnes contions, vous aurez besoin de patience, de motivation, d’argent pour investir au début, d’expérience dans la gestion d’un bar, d’accompagnement, de formation et si l’endroit choisi l’exige, vous aurez besoin d’un permis d’alcool.

N’oubliez pas non plus qu’en moyenne 90% des restaurants et bars échouent la première année. Parmi ceux qui survivent, 90 % échouent la deuxième année. Mais si vous gagnez, le fait de posséder un bar à succès peut être très gratifiant. C’est un réel challenge de se lancer dans ce secteur.

Vous trouverez les étapes de l’ouverture d’un bar et les conseils pour réussir.

1. Visitez des bars à succès dans votre région.

Achetez un verre dans chacun d’eux et prenez des notes sur ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Jetez aussi un coup d’œil à la période d’affluence et revenez plus tard à une période calme. Familiarisez-vous avec les lois, règlements et autres exigences dans le domaine où vous souhaitez ouvrir votre bar.

2. Le thème de votre bar

C’est probablement la décision la plus importante que vous devez prendre. Pour vous aider à faire votre choix, considérez que les gens ont tendance à visiter les bars près de leur lieu de résidence et jetez un coup d’œil à la concurrence dans votre région. Commencez à penser au menu : en fonction de ce que vous offrirez, vous pourriez avoir des menus, des boissons et des cocktails originaux qui vous différencient de la concurrence.

3. Votre business plan

Vous devez tenir compte du montant d’argent que vous voulez investir, en fonction de l’emplacement, du thème et de l’état des résultats futurs. Vous devriez aussi avoir besoin d’un comptable et d’un architecte d’intérieur + un architecte. Votre business plan sert aussi à demander du financement (si vous n’avez pas assez d’argent) aux banques ou aux investisseurs pour votre nouvelle entreprise, alors assurez-vous de tout arranger.

4. Décider de l’emplacement

Avant de choisir l’emplacement de votre bar, pensez à votre client potentiel dans la région et assurez-vous de bien comprendre la concurrence dans cette région. Pensez aussi aux tendances et considérez que plus il y a de gens dans la région, plus vous pourriez attirer de clients. Faites attention à choisir votre emplacement dans les zones résidentielles, en raison du bruit, il pourrait y avoir des restrictions sur l’exploitation pendant certaines heures. Enfin, cherchez des locaux vacants, à louer ou à vendre, qui peuvent convenir à votre bar.

5. Choisir et acheter des meubles

Tables, chaises, canapés, tabourets de bar : si vous avez besoin d’aide, engagez un architecte d’intérieur. Vos meubles doivent bien sûr correspondre au thème que vous avez choisi. Pensez aussi à l’audio, à l’éclairage et à tous l’électronique pour votre bar. Mettre également en place des systèmes informatiques pour les ventes, les commandes, le niveau des stocks et les paiements comme les salaires et l’achat de stock.

6. Licences

Vous devez demander tous les permis dont vous avez besoin dans votre bar : vous devrez obtenir un permis pour servir de l’alcool, et tous vos employés auront besoin d’un permis de manutention des aliments.

7. Personnel du bar

Il est très important d’embaucher des personnes expérimentées, de s’adresser à des agences de recrutement si nécessaire. Considérez que le nombre d’employés dont vous aurez besoin dépend de la taille de votre bar. Créez vos procédures de travail que le personnel doit suivre, comme les normes de service des barmen ou les tenues en fonction du thème de votre bar.

8. Divertissement

Band, dj’s ou tout autre divertissement que vous pouvez offrir à vos clients.

9. Ouverture de votre bar

Vous pouvez choisir de faire une ouverture VIP, également pour les médias et les célébrités et pourquoi pas, à vos fournisseurs. Ou vous pouvez organiser directement le lancement officiel et l’inauguration en invitant les commerçants de la rue, les voisins et votre entourage pour faire parler de votre bar !

Allez, mainteant vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer 🙂 Attention, le principal c’est de prendre du plaisir et de s’amuser avec votre nouvelle entreprise !

 

A bientôt !

 

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *