En tant que restaurateur, vous recherchez une idée pour améliorer votre offre ? Pourquoi ne pas suivre la tendance du moment et opter pour les produits biologiques pour son restaurant ? Les produits biologiques présentent en effet de nombreux avantages, aussi bien pour votre établissement que pour vos clients.


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose un programme en 10 semaines pour se lancer et vivre la vie dont vous rêvez avec :

  • Une formation complète (texte, audio & vidéo)
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

L’on sait que les aliments biologiques contiennent moins d’hormones et de pesticides nocifs que les aliments conventionnels. La production biologique aide à conserver et à protéger l’eau tandis que l’agriculture biologique réduit le dioxyde de carbone et aide à ralentir le changement climatique. L’agriculture biologique aide également à lutter contre l’érosion, un problème méconnu, mais qui affecte réellement la planète, causant des problèmes pour la culture et l’approvisionnement alimentaire. Cela dit, de nombreuses entreprises utilisent le terme biologique de façon incorrecte afin de faire gonfler les prix. Si vous voulez acheter de vrais produits biologiques en vous assurant que ce sont réellement des produits bio, suivez les conseils ci-dessous :

  1. Apprenez ce que signifie réellement l’agriculture biologique

Dans sa définition la plus élémentaire, la culture biologique correspond à des aliments cultivés avec moins de pesticides et d’engrais nocifs. Cela se réfère également au bétail (viande ou volaille) élevé sans l’utilisation de médicaments, d’hormones ou de produits chimiques synthétiques. Les règles et pratiques biologiques s’appliquent également aux produits transformés, comme la confiture de baies biologiques ou les aliments pour bébés biologiques à base de carottes et de céréales. Par exemple, si une confiture est étiquetée comme étant biologique, de nombreux produits chimiques et additifs ne seront pas autorisés dans le produit fini. Malheureusement, le terme biologique n’est strictement réglementé que lorsqu’un produit est agricole, par exemple, les épinards biologiques sont fortement réglementés par le Programme national biologique (PN). Cependant, ce ne sont pas tous les produits qui sont concernés. Par exemple, le PN à moins de règlements en place pour le savon biologique qui contient certains ingrédients non agricoles.

Un produit est considéré comme légalement biologique lorsqu’il est certifié biologique et contient 95 % ou plus d’ingrédients biologiques. Il est coûteux d’obtenir la certification biologique et il y a donc des agriculteurs qui ne sont pas certifiés, même s’ils font pousser des cultures entièrement biologiques. Le terme biologique est souvent utilisé à tort par les entreprises qui essaient de vendre des produits « biologiques » lorsque le produit n’est pas vraiment biologique. Avant de payer pour des produits biologiques pour son restaurant, il sera nécessaire ainsi de faire des recherches là-dessus.

VOIR PLUS: Comment créer une petite entreprise ?

  1. Lisez les étiquettes

Les vrais produits certifiés biologiques sont certifiés par un agent de certification et doivent porter le label bio. Bien que ce ne soient pas toutes les entreprises ou tous les producteurs biologiques qui choisissent d’apposer le sceau biologique sur leurs produits, la plupart le font. Par conséquent, la recherche du label biologique est l’une des meilleures façons de s’assurer que vous achetez de vrais produits biologiques.

Si un produit porte le label biologique, cela signifie qu’il est composé de 95 % à 100 % d’ingrédients biologiques. Si un produit contient moins de 95 % d’ingrédients biologiques alors il n’est pas entièrement bio. À part le label bio, vous pouvez également voir une mention biologique sur un produit. Par exemple, un produit certifié biologique à 100 % peut porter la mention « 100 % biologique » sur l’emballage. Un produit qui ne contient que 95 % d’ingrédients biologiques peut porter la mention « biologique » sur l’emballage.

Si vous voyez un produit dont le libellé de l’emballage indique « Fait avec des ingrédients biologiques », alors le produit contient au moins 70 % d’ingrédients biologiques alors ce n’est pas un vrai produit bio. Quand on recherche des produits biologiques pour son restaurant, il ne faut pas se laisser avoir par les formulations détournées que de nombreuses marques appliquent bien souvent sur leurs produits.

VOIR PLUS: Créer une marque : 7 étapes pour y parvenir!

  1. Vérifiez le code PLU

Lorsqu’on achète des produits biologiques pour son restaurant, il se peut que l’on ne trouve pas le label biologique à chaque fois. Une deuxième option consiste à examiner les codes PLU (numéros) sur les autocollants des produits. Les codes PLU sont les petits chiffres sur les autocollants des produits qu’on achète dans une épicerie. Ces codes PLU sont des numéros d’identification pour les produits et les codes PLU biologiques sont différents des codes conventionnels. Si un produit est biologique, le code commence par le chiffre 9 et est suivi de quatre autres chiffres. Si le produit n’est pas biologique, son code PLU sera un numéro à 4 chiffres qui commence par le chiffre 4.

VOIR PLUS: 7 idées d’entreprises “vertes” à créer !

  1. Soutenez les produits biologiques locaux

Lorsqu’on souhaite acheter des produits biologiques pour son restaurant, il vaut mieux opter pour l’achat d’aliments et d’autres produits biologiques locaux. C’est une bonne pratique qui présente de nombreux avantages tant pour les gens que pour la planète. Vous pouvez acheter des aliments biologiques localement, mais comme je l’ai déjà mentionné dans la section sur l’étiquette, ce ne sont pas tous les producteurs biologiques qui étiquettent leurs produits comme biologiques. Certains producteurs biologiques n’étiquettent pas leurs produits parce qu’ils ne sont pas officiellement certifiés. Souvent, c’est parce qu’ils cultivent une petite quantité de cultures chaque année, donc cela ne vaut pas la peine d’obtenir la certification. Par exemple, vous pouvez trouver de vrais produits biologiques dans les marchés fermiers locaux ou dans les fermes locales ou par le biais d’un programme d’agriculture soutenue par la communauté, mais les produits ne seront tout simplement pas étiquetés avec le label biologique. Cela ne veut pas dire que les produits ne sont pas biologiques.

Lorsque vous achetez localement, demandez au producteur quelles sont ses pratiques. Voyez comment ils gèrent les cultures (avec ou sans produits chimiques) et demandez-leur s’ils utilisent des engrais sûrs.

VOIR PLUS: 8 moyens de créer son entreprise sur internet

  1. Méfiez-vous des produits éco-blanchis

Les produits organiques ressemblent à quelques critères près au produit bio mais ce n’est pas la même chose. Si l’on recherche des produits biologiques pour son restaurant alors il vaut mieux éviter d’opter pour les produits proposés par les marques qui choisissent :

  • Étiqueter leurs produits avec une mention biologique, même si leurs produits ne sont pas biologiques.
  • Utiliser sur leurs emballages des termes que les gens confondent souvent avec des termes biologiques, tels que « naturel » ou « fermier ».
  • Embrouiller les consommateurs en concevant des emballages qui ressemblent à des emballages biologiques.


C’est ce qu’on appelle « l’éco-blanchiment». L’éco-blanchiment, c’est lorsqu’une entreprise essaie d’utiliser des termes ou des caractéristiques écologiques, ou dans ce cas-ci, biologiques, pour commercialiser et vendre des produits alors qu’en réalité le produit n’est pas vraiment biologique. Certains produits sont beaucoup plus susceptibles que d’autres de passer au lavage vert. Deux types de produits importants à surveiller sont les suivants : les produits de soins corporels et les produits cosmétiques, tels que savon, gloss à lèvres ou shampooing. D’autres produits s éco-blanchis comme les produits de soins pour bébés, les produits de jardinage et les produits d’entretien ménager sont également disponibles sur le marché. Vous verrez ces produits arborer des étiquettes mentionnant « produits organiques » lorsque le produit n’est pas vraiment biologique du tout.

 Beaucoup d’épiceries créent par ailleurs leurs propres gammes de produits naturels et biologiques, et vous devez être très prudent lorsque vous les achetez. Bien que certains de ces produits de marque soient effectivement certifiés biologiques, plusieurs ne le sont pas et le magasin fera tout pour vous le faire croire. Par exemple, Kroger a sa propre gamme de produits naturels et biologiques appelés Simple Truth. La ligne Simple Truth comprend de vrais produits organiques, qui sont étiquetés avec le sceau biologique. La ligne propose également des produits « naturels » non biologiques, mais ils sont emballés dans des emballages presque identiques à ceux des produits biologiques, jusqu’au cercle vert.

Pour éviter les produits qui sont faussement commercialisés comme étant biologique, il est préférable de rechercher et d’acheter des produits biologiques qui portent l’étiquette biologique officielle.

VOIR PLUS: Idée de création entreprise : Comment trouver la bonne ?

  1. Demandez conseils lorsque vous achetez vos produits

Lorsqu’on fait l’achat de produits biologiques pour son restaurant, il est facile de se perdre dans les mentions vertes, organiques et autres naturelles. Les produits issus d’éco-blanchiment avec leurs fausses étiquettes vertes et leurs faux termes biologiques peuvent rendre difficile la recherche de vrais produits biologiques. De plus, même les étiquettes NOP peuvent prêter à confusion. Tout d’abord, n’ayez pas peur de poser des questions aux vendeurs, ils sauront vous aiguiller durant l’achat et vous guider à choisir les vrais aliments biologiques.

VOIR PLUS: Entreprendre : Comment faire pour se lancer ?


Pour vous aider à aller plus loin dans votre projet, on vous propose un programme en 10 semaines pour se lancer et vivre la vie dont vous rêvez avec :

  • Une formation complète (texte, audio & vidéo)
  • Des modèles de business plans & d’études de marchés
  • Des documents essentiels pour vous aider à lancer votre projet

 

Ajouter commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1ère plateforme à destination des futurs porteurs de projets. Se lancer dans une aventure entreprenariale n’est pas chose facile. Que vous souhaitiez ouvrir un restaurant ou une boutique e-commerce, créer une marque (physique ou en ligne) nécessite un réel accompagnement. Nous vous proposons une méthode de 60 jours pour vous lancer, c’est par ici => ICI

Decouvrez les 7 étapes ULTImes pour OUVRIR un restaurant rentable